blog

  • "minicipales" Les idées à minima de Marine Caron

    Marine 1

     

    Notre unique femme tête de liste pour les prochaines municipales d'a Rouen peut mieux faire en terme de communication ! Franchement son premier document de campagne peine à nous motiver ! Espérons que les 7 réunions publiques qui se sont déjà déroulées vont apporter du "biscuit" de terrain  afin de donner du corps aux propositions et argumentaires trop embarqués dans des phrases pompeuses sans aucune nouveauté pour la ville. " Porter un nouvel espoir", "accompagnons ceux qui nous entourent pour mieux vivre ensemble" " .....Rouen , une ville ou l'on respire et où il fait bon vire" etc... Avec en plus des propositions que l'on retrouve du côté des autres listes, on ne sait pas ce qui nous donne l'envie de voter pour Marine Caron.....peut-être juste une chose : Son intelligence, sa volonté et sa fraîcheur !

    Marine Caron l'a prouvé dans le cadre de ses fonctions au département, c'est une gagnante, une battante et une bucheuse ! Elle a ce tempéremment que beaucoup d'élus n'ont plus. Elle écoute tout le monde et participe au bon développement du département. On peut regretter qu'elle soutienne une majorité qui méne le bateau à la dérive social et associative, mais ce ne sera pas à cause d'elle directement . Même son ancien adversaire aux départementales, Eric de Falco, reconnait son travail et son serieux.

    Une campagne, ça se joue sur un nom, un moteur avec un véritable chef d'orchestre ! Si Marine Caron veut peser dans cette campagne,  elle a tout intérêt à être d'un ton plus incisif avec des phrases courtes allant au coeur du problème ! Arretons le blabla de la bien-pensance boboïste et intello que l'électeur déteste ! Si elle veut toucher le coeur des rouennais, il lui faudra être plus direct, provoquer, parler du bilan de Robert, évoquer Lubrizol, Parler de l'emploi, de l'action sociale, de l'insertion . Bref, tout ce qui ne figure dans ce document trop "gentil"

    On est encore loin de la dernière ligne droite. Il est à espérer que le ton de ses futurs documents changera.

    Allez Marine ! Fouttez-leur la patée à ces Spermecs  qui considèrent que la tête de liste est leur propriété ! Battez-vous et sortez vos griffes ! Plus de "gnan-gnan-chamallow !"

    J.O

  • Municipales : La liste de tigres de papier de Louvel

    Louvel4

    Loulou, le pote du patron de Lubrizol (faudrait que vous le sachiez tout de même ! Sacré Frédo !) voit la vie en vert depuis qu'il a annoncé son intention de mener une liste pour les prochaines municipales. Aidé par ses "bedots" Pierre Albertini  et Richard Lecoeur, l'archiprètre de la nouvelle méthode politique peine à se faire connaître ! En attendant la vraie notoriété et pas celle de l'entre-soi, le patron d'une sciérie américaine accumule le soutien des étiquettes de partis politiques. Modem, Agir, Lrem, LR sont peut-être des noms connus, mais restent des coquilles politiquement vide. Et pourtant ! Et pourtant ! Et........pourtant ! Celui qui n'était pas encore candidat annonçait en Juin 2019 que s'il se déclarait, il ménerait " un projet novateur avec de nouvelles énergies et une autre méthode politique "

    MORT DE RIRE

    Oui risible ! Pour l'instant la campagne de "Loulou la palette " se résume à une succession de collection de soutiens qui représentent tout sauf les rouennais. Le socle est en sable. Un sable de l'ancien temps, des anciennes méthodes archaïques !

    Les promesses de financement

    Si vous fréquentez les cafés rouennais, ne soyez pas surpris si vous croisez un jour LOULOU la moustache ! JLL donne parfois ses rendez-vous dans ces lieux publics pour y promettre à des présidents d'associations des subventions à gogo et des aides mirobolantes. Ses cibles ? La boxe et le foot ! Pathétique !

    Voilà donc une liste qui se prépare avec des ingrédients qui promettent une sauce qui pourrait tourner au vinaigre

    La recette du rassemblement LOUVELIQUE

    - Le concentré de parvenus

    - Un coulis d'anis-tomates sur fond de vin blanc

    - Un zest d'opportunistes incappables d'avoir ne serait-ce qu'une couille- dure

    -Des vieux-beaux qui veulent garder leurs "petits pouvoirs"

    - Des Médéfiens qui se sont déjà partagés la ville de Rouen

    Bref, une liste qui sent bon la moisissure politique et l'arrivisme à la rouennaise !

    Frédéric Quillet

  • Le Paris-Normandie en marche pour Louvel !

     

    Pn

     

    Ca y est, les signes sont de plus en plus forts ! Le média " Paris-Normandie" roule pour son patron : LOUVEL ! Assurant les lecteurs de leur impartialité le mois dernier, le quotidien n'associe pas ses engagements aux actes ! En titrant un article " Les fausses notes d'une fin de règne" dans l'édition du 27 Novembre 2019, le média se positionne par l'intermédiaire du journaliste " BMC (sic) qui, apparemment a plus dressé l'oreille sur les déclarations de l'opposition soutien de Louvel qu'autre chose !

    Les écolos schizo !

    Non content de se pourfendre avec un titre anti-Robert, l'article ridiculise les écologistes en mettant en avant une attaque "ras la minette" sur Cyrille Moreau ! Faut dire que le Stalinien-Vert aime donner des leçons de choses aux gens. Nonobstant, l'attaque des futurs co-listiers de Jean-Louis Louvel a bien été mise en avant avec les mots qu'il faut pour en faire des vérités ! Les lecteurs apprécieront, Bérégovoy aussi !

    Lubrizol oublié !

    Le journaliste en oubliera même Lubrizol et les violences aux femmes préfèrant charger son papier en un coup de semonce contre l 'actuelle majorité. Si cela n'est pas un signe de parti-pris ...

    Frédéric Quillet

     

  • Pennelle le froussard !

     

    Infoflic

     

    Le patron de l'extrème droite rouennaise, Guillaume Pennelle a refusé de monter sur les Hauts de Rouen afin de répondre à une invitation pour une interview au sein de la radio HDR. Motif ? " La dernière fois que je suis monté, j'ai été mal reçu".

    Du coup, ce sont les animateurs de la radio qui déscendront en centre-ville pour réaliser cette interview. Celui qui, il y a 6 ans réclamait la fin des subventions pour la radio HDR sous prétexte qu'il d'agissait d'une radio " aux ordres du pouvoir local" a réussi à obtenir du média qu'il réalise son souhait d'éviter une venue sur le plateau Nord de la ville.

    L'extrème droite veule et perfide est très bien représentée à Rouen en la personne de Guillaume Pennelle. Quant-à la radio HDR, elle déçoit ! Alors que nous ne sommes même pas en periode d'élection, elle se soumet aux souhaits d'un type qui veut sa mort ! Doit-on vraiment se plier à tous les dictacts de tel ou tel au nom de l'information ?

    Frédéric Quillet

  • Berlimpinpin en tête au premier tour ?

    Berlimpinpin

    Berlimpin et son fidèle corbeau de tempète

     

    Pan pan le lapin blanc le disait souvent : Faites gaffe à Berlimpinpin, c'est un surfeur d'étoiles ! Jamais Panpan ne pensait que ses prévisions verraient le jour à une époque où les souillons n'existent plus ! Le troubadour vert a le vent en poupe depuis l'apparition du nuage de suie noirâtre sur Rouen propice à booster, entre autre,  une nouvelle vie politique pour celui qui, en juin 2019, avait décidé de ranger ses crampons. Bien que moulés et en platique, iceux restaient incisifs. Le ténébreux écologiste avait décidé de prioriser sa vie personnelle à la politique. Au final, c'est une nouvelle mission d'acrobatie qui s'annonce !

    Lubrizol a redonné une seconde jeunesse au barde vert

    Avec les interviews à répétition sur les chaines poubelles de la TNT et non recyclables, mais nationales, l'adjoint voyait son taux de testerone politique remonter à donf ! Fidèle à son écharpe, il fit le tour des rédactions nationales et locales. Du coup, les intentions de vote sont montées en flèche.

    37 % !

    Et voilà-t-y pas qu'un sondage arrivant comme ça, place Berlimpinpin en tête des intentions de vote. Le problème sera de faire oublier aux rouennais ses 12 ans de soutien socialiste ! Il va falloir mentir ! Pour l'aider il a ses bras droits Stéphane Martovitchov et Syril Morovof les deux ustensiles recyclés depuis la fin du régime soviétique que Berlimpinpin utilise pour changer l'histoire. L'argumentaire est prêt. Nous avons récupérés les deux principales  affirmations qui seront en poupe dans les documents politiques des verts rouennais :

    - " Nous n'avons jamais soutenu vraiment les socialistes, mais pour changer les choses, il fallait agir de l'interieur ! " Argument préféré des deux nomades

    - " Les socialistes nous ont empéchés de travailler. Malgré tout, nous avons pu réaliser plusieurs choses concrètes : Les cantines scolaires bio, les cantines scolaires bio et.....le plus important de nos 12 années de mandat: Les cantines scolaires bio ! Sans oublier une ronde autour d'un arbre !

    Bérlimpinpin n'a plus qu'a inventer une potion magique qui créera un écran de fumée verte devant un bilan plus que maigrichon. Et ce n'est pas la politique sur l'économie sociale et solidaire du général Martovitchov qui changera les choses.

    Mais comme les électeurs votent parfois pour quelqu'un sans savoir pourquoi, Bérégovoy a toute ses chances de devenir maire ! Est-ce une chance pour Rouen ? Certes, ce ne sera pas le pire qui puisse arriver à la ville car Berlimpinpin est un homme sympa et ouvert d'esprit. Rouen aura enfin son festival Hellfest !

    F.Q

     

  • Municipales 2020 à Rouen. "Monsieur piou-piou en rase-motte

    Le chat

    Berlimpinpin mangera-t-il Piou-piou ?

    Décidément, Nicolas Mayer-Rossignol vit un démarrage de campagne compliqué. Celui qui ne connait pas Rouen et qui brigue le poste de maire, piétine à se démarquer de l'étiquette " P.S". Le conseiller municipal fantôme d'un mandat sans aucun relief ( Rien à voir avec Yvon Robert qui au temps de sa position d'opposant à Albertini montrait à chaque rendez-vous municipal son intérêt pour la ville par des interventions de qualité et des analyses dignes d'un premier magistrat ) et dont on retiendra qu'un piètre discours concernant Lubrizol, n'arrive pas à créer de l'intérêt à sa campagne. Pire, plus ça dure et moins ça marche !

    La mayonnaise de la "fierté rouennaise" ne prend pas. Ceux qui le voyaient sans aucun problème à la place de Robert, reviennent peu à peu sur leurs positions. Lubrizol est passé par là. Discours inaudible," placidité" avancée, imberbe en parole, manque de tonicité, "piou-piou" s'enlise dans une énergie négative. Bientôt, le chat va en faire qu'une bouchée ! L'insolence intellectuelle de ses soutiens est telle qu'on ne voit que les militants assidus du P.S sur les marchés...Pas étonnant que "piou-piou" ne réussisse pas à se détacher de cette étiquette politique qu'il ne cesse de vouloir tenter d'effacer.

    Il ne reste qu'à souhaiter au chat qui le mangera sur sa gauche d'espérer que le report des voix du second tour, se fasse avec intelligence du côté des socialistes rouennais et de pas nous refaire une 1989 !!!

    F.Q

  • Un handicapé attaque un couple valide !

     

    Handicap

    @créditphotosalarlipopette

     

    Insolite ! Pour la première fois en France, un handicapé s'est attaqué à un couple valide en plein marché dominicale. L'attaque terroriste s'est déroulée à Rouen, place St marc Dimanche 24 Novembre à 10h30 juste avant la messe ! 

    L' "asocial" a fonçé sur un jeune couple au moment ou il commandait des galettes au Sarazin. Avantagé par ses gants de compétition, le "diminué" a crié " Je suis prioritaire !" et telle une boule de bowling, il les a dégommé ! Leurs jours ne sont pas en danger ! ouf !

    Bien évidement, Emmanuel Macron a décrété une cellule de crise pour les bipèbes humains valides et son ministre de l'interieur a décidé de créer un centre de rétention pour personnes handicapées violentes.

    Le handicap en France est une maladie dangereuse. Beaucoup de responsables politiques veulent l'éradiquer en les empêchant de les intégrer dans la société du travail ou dans les vies sociales. Manifestement, les obstacles pour empêcher les handicapés de sortir de chez eux sont insuffisants.

    " Il faut être plus radical" aurait déclaré Jean Louis le ministre des affaires humaines petit-fils du regrété Emile. Dès Janvier prochain les premiers centres de rétention pour handicapés seront ouvert. Une prime de 1000 euros sera versée à toutes les familles qui placeront volontairement leur paures " éres".

     

  • Quillet licencie son général

     

     

     

    Rouenavecvous

    La femme de Bonduelle avant le passage à l'heure d'été !

     

    Alors qu'il est empétré dans une question sporadique sur la sortie du Canardeur, le Truffinoix d'origine Ciboulettoise, Quillet, qui annoncera demain à minuit qu'il sera candidat aux élections municipales.  Ferry Bonduelle directeur général du Canardeur qui "offisieusement" s'était opposé au mélange des genres, déclare:  " Tu ne peux pas diriger un journal qui, en plus, n'existe pas et porter une candidature bidon tout ca pour faire "genre/syle" et péter plus haut que ton cul sournois empalétté....pauvre type !

    Férry Bonduelle n'en n'est pas à sa première déconvenue avec le patron du journal qui, tous les mois, emmene la ravisante épouse de bonduelle dans son jet privé  pour entretenir ses deux petits pois et sa petite carotte  sources de célibat profond même bien assaisonné  ! Et qui va garder les enfants ?

    Rassurez-vous chez lecteurs avides de Paris-Match, Bonduelle n'est pas à plaindre. Il pourra, du coup, gérer à plein temps ses deux sociétés de communication à Rouen et à St Quentin Fallavier. Quillet garde le Jet et propose en dédomagement de garder sa meuf ou de la louer ! 

    A Bonduelle de choisir  !

     

    Jean-Loui Cassegrain

     

     


     

  • Quillet licencie son général

     

     

     

    Rouenavecvous

    La femme de Bonduelle avant le passage à l'heure d'été !

     

    Alors qu'il est empétré dans une question sporadique sur la sortie du Canardeur, le trufinoix d'origine Ciboulettoise, Quillet, va annoncer demain à minuit qu'il sera candidat aux élections municipales, Ferry Bonduelle son directeur général du Canardeur qui "offisieusement" s'était opposé au mélange des genres, déclare:  " Tu ne peux pas diriger un journal qui, en plus, n'existe pas et porter une candidature bidon tout ca pour faire "genre/syle" fin de la déclaration.

    Férry Bonduelle n'en n'est pas à sa première déconvenue avec le patron du journal qui, tous les mois, emmene la ravisante épouse du bonduelle dans son jet privé  pour entretenir ses deux petits pois et sa petite tigette source de célibat profond ! Et qui va garder les enfants ?

    Bonduelle n'est pas à plaindre. Il pourra, du coup, gérer à plein temps ses deux sociétés de communication à Rouen et à St Quentin Fallavier. Quillet garde le Jet et propose en dédomagement de garder sa meuf ou de la louer ! 

    A Bonduelle de choisir  !

     

    Jean-Loui Cassegrain

     

     


     

  • Le Canardeur : Nos premiers points relais

     

    Lecanardeuroctobre2019 1

    Le Canardeur, version réel commence son petit bonhomme de chemin. Sans éffusion de clapping, sans trou de chiotte en or financé par des prouduf superfiçieux et indonkores ! Que des humains sympas, odorants et subtiles dans l'utilisation du bleu de méthylène. Oui  à l'arboréscence finale du Canardeur trefflétique que tu peux acheter dans des lieux humanisés. Tu n'aimes pas la méthode abonnement virtuel ? Tu préfères prendre le journal, le sentir ? le brifouiller ? le re-sentir ? L'ordifier sur ton crâne d'eau chaude ? Alors achète-le chez eux : 

    - Le gibier de potence :  80 quai du Havre - Rouen 

    - Le Café Brun : 84 rue cauchoise -Rouen 

    - Le Bistrot du coin : 86 rue Martainville -Rouen 

     

  • L'édito politique du 21 Octobre

     

    Proust

    "Je vote peu ou  Proust ! "

     

    Ravi de vous retrouver après 15 jours d'incapacité à regarder un écran d'ordi ! A présent, tout ceci est de l'histoire ancienne jusqu'à la prochaine fois. Alors, il s'en est passé des choses pendant ces 15 jours. La fin des illusions " Ligonessiques" (c'était très drôle, ridicule et pathétique ), le souffle vengeur de Mister palette, intrônisé par Lrem comme représentant de l'état pour les éléctions municipales ! Quelque chose me dit qu'après Lubrizol, cette étiquette risque de lui nuir sans compter les investigations du " méchant Poulpe" qui annonce l'hypothétique malhoneteté du directeur de campagne de Loulou. Bravo les gars, vous nous l'avez coupé ! Nous, on n'avait pas vu le coup coup venir. C'est quand pour les cours ? Je m'inscris tout de suite doudiou !!! Après " y a" eut quoi ? A oui, la météo. Pas très sympa en ce moment avec les Normands.

    Et puis "y a" eut le truc qui nous à fait marrer : La désignation démocratique de Jean-Michel Bérégovoy qui, du coup, pourra prétendre à emmerder NMR. Il parait que le " vrai écolo" serait devant le technocrate sans étiquette d'après les sondages des renseignements généraux, struture démocratique par excellence, faut-il le rappeler ?   Sans étiquette NMR ? ahahahahaha laissez-nous rire. Avec Kader Chékhémani comme " missel  du dimanche" en directeur de campagne et Valérie Fourneyron en aide de camp volontaire et " Matmusienne' providentielle, Nicolas trucule des airs musicaux socialisto-localo-fabiusiens soutenu tout de même par une droite qui ne supporte ni Louvel , ni Bures et ni Dangoisse ( le dernier samouraï de cette bourgeoisie locale qui veut donner une leçon à la droite politique en soutenant NMR ) !

    Oui, il va y avoir des pleures et des grincements de dents dans cette campagne qui s'annonce des plus passionnantes et truffée de coup bas ! Des coups bas, Marine Caron y fait référence dans un de ses tweets au début Octobre. Pas contente la jeune pousse  locale. Ce n'est pas faute de l'avoir prévenu qu'elle n' était pas prête pour se mêler à ces embrouilleurs de "premiere" . La politique à Rouen, c'est cela : Un amoncellement de peaux de banane plus dégueux les uns que les autres et qui les excitent tous ! Certains en jouissent même ! Ce sont les pires ! Ils prennent du plaisir à créer des coups tordus ! Un peu comme une réplique de Galabru dans " Uranus" qui explique à son fils qu'il ne lui restait plus que la haine de l'autre pour jouir !

    La politique rouennaise n'est pas connue pour être un univers serein. Si vous vous penchez dans l'histoire de la ville, vous vous rendrez compte que ca ne date pas d'hier. Entre un Guillaume Grima qui en 2001 fera tout pour faire perdre Yvon Robert (qui l'a bien cherché) et un Laurent Fabius qui empéchera Michel Bérégovoy de faire tomber Jean Lecanuet en 1989 ( J'y étais ! ), alors, soyez-en certain : Si "fiston"  Bérégovoy est devant NMR au premier tour, ce dernier ne jouera pas le jeu de l'alliance. Les socialistes (ou quelque soit leur dénomination aujourd'hui) feront tout pour que l'écologiste ne soit pas Maire de Rouen ! Remarquez....est-ce une bonne chose que l'écolo se "Mairise" ? Hein ? on vous le demande ! Et Marine Caron dans tout cela ? Elle a deux solutions. Après s'être fait avoir par Louvel et la clique "lubrizolifiée" qui l'accompagne, elle peut soit rentrer dans le rang et attendre la prochaine ou y aller . Faire sa liste tout en sachant que ca l'amenera au mieux à être conseillère municipale, pourquoi pas!

    N'en doutons pas, nous allons rire ! Ce sera digne d'amour gloire et beauté !

    Vivement Janvier pour que les premiers coups de "tupes" se déclenchent. Ca va être sanglant. Et nous ? Nous serons là, non pas pour créer un faux scoop en qualifiant un directeur de campagne hypothétiquement verreux " selon une source", mais surtout pour vous montrer à quel point ce monde politique est pourri à Rouen ! Pourri poulpement parlant, cela va avec !

    Frédéric Quillet

    Après avoir relu, je me suis rendu compte que mon paragraphe sur l'artrite avancée de papy-Bures et sur la pêche au gros de Haddad l'opportuniste qui récupère les plaintifs lubréziloïfiés,  avait disparu. Bah dis ! ... ce sera pour demain !

     

  • Le canardeur fait mouche

    Ca plait ! Notre Journal se vend ! La version papier fait de l'éffet ! Il reste que des efforts sont à réaliser, mais nos premiers lecteurs apprècient la ligne éditoriale. Voici une version courte de notre Magazine. Partagez , donnez-nous votre avis et surtout abonnez-vous pour que nous puissions  développer le journal. Votre soutien est essentiel. 

     

    Abonnement : https://www.lecanardeur.com/pages/page.html

     

     

     

  • Lubrizol: Chaberlipopette !

    Chabert

    Oh Hé, je n'ai à rien voir avec ce mec ! Il est con ce Quillet !

     

    En début de semaine, pendant que vous enleviez la suie encore fraîche, les "zélus" du 21 ieme siècle se réunissaient pour un conseil municipal spécial puisqu'il s'agissait du premier rendez-vous politique officiel après les jolies fumées non-toxiques de Lubrizol qui nous ont apportés autant de jolies choses.  D'abord il y eut les prises de paroles politiques de chaque groupe. On vous passera les interventions de Nicolas Mayer Rossignol, Bob Picard, P'tit vieux-Bures et Pennelle. Rien d'interessant ! Ces gens ont la compassion d'une huitre végétale lubrizolifiée !

    Et les cocos ?

    Et que dire de Manuel Labbé ! Le gars, il profite de la situation pour rappeler la logique négative du capitalisme. C'est vrai, il a oublié Tcherno-débile et la logique sovietique ! Pathétique ! Quant-à Jean-Michel Bérégovoy !!! Je l'aime bien, mais sa première intervention était "troulifique" voire liquéfiante. On n'a pas trop compris où il voulait en venir ! Les 6 minutes d'intervention par groupe s'étaient transformés en 20 minutes de soupières élimées ! Heureusement que sa deuxième prise de parole sera nettement plus intéressante et construite. Rien d'écrit, tout du coeur, c'est ça le vrai Béré !  Il reste l'intervenant le plus interessant avec des couilles ! Admettre que les élus ont une responsabilité dans la situation et le dire aussi nettement, bah...Chapeau ! Les autres, ils ont bien fermés leurs becs et admis aucune responsabilité !

    CHABERLIPOPETTE

    L'intervention qu'il faut retenir pour sa méchanceté, son irrévérance et son indécence, c'est bien celle de Patrick Chabert. L'humain , par la force des choses, est retombé dans ses travers de 2014 ! Son outrecuidance est revenue à la surface. En 4 minutes, il a réussi à se mettre à dos tout le monde lançant des "scuds" immérités ! Ainsi, il attaquera une rouennaise qui avait pris la parole ( Ah oui, j'oubliais....les gens avaient le droit de prendre la parole à ce conseil municipal...), puis jettera l'opprobe sur l'élu de permanence lors de l'explosion "Lubrizolique" pour terminer par fustiger Bérégovoy sans le nommer, mais tout le monde a compris, pour " récupération politique". Le truc de fou !

    En peu de temps, le Canardeur du soir est retombé dans ses travers qui l'ont nui en 2014 ! Alors que je pensais qu'il avait changé....Des nèfles oui ! En tous les cas, si c'est cela qu'il cherchait à faire, c'est à dire: se faire détester par l'ensemble des présents et se faire l'avocat de Lubrizol...ce fut une réussite ! Un testament politique ? "Puisque vous ne voulez plus de moi, je vais vous pourrir la vie ? " Pourquoi pas ! Après tout, il a raison : Ses collègues politiques ne l'ont pas ménagés ! Seulement voilà, au lieu de s'en prendre aux vrais responsables de sa mise à l'écart politique pour 2020, il canarde ailleurs et gratuitement !

    Du coup, cet échange qu'Yvon Robert avait souhaité avec la population présente au conseil a été un peu "lubrizolifiée" par Chabert ! Dommage car le moment fut très intéressant. Nous y reviendrons dans un autre article.

    Frédéric Quillet

  • Le Canardeur en vente demain sur le site

    Lecanardeuroctobre2019 1

    Dès demain, vous pourrez acheter en ligne le premier numéro du canardeur.

    La verson papier sera présentée l 4 Octobre lors de notre présentation officielle du Journal.

    Pour le numéro d'octobre, voilà une présentation de ce qui vous attend ICI

  • Lubrizol: Incendie Gitan-compatible ?

     

     

    Lubrizol

     

    Une caravane ne peut être considérée comme un lieu confinement étanche. Dixit la loi ! On n'a cependant pas évacué le camp de Grand Quevilly pourtant si proche de l'incendie. Les policiers sont venus  et leurs ont dit  "Y a pas de danger !" Les gens du voyage ont insisté. Après coup, les gradés ont reconnu l'erreur : On aurait dû les évacuer ! A lire également  :

    https://www.msn.com/fr-fr/news/monde/les-gens-du-voyage-victimes-invisibles-de-lubrizol/ar-AAI7kye

     

     

     

     

     

     

     

     

  • C'est ça que vous voulez ?

    56400368 2332932003425899 6826185905162682368 n

    C'est cela l'avenir de vos enfants ?

    Réagissez !

    Ânkh

     

    Mots clés : lecanardeur, le canardeur, journal, investigation, investigations, Rouen, enquêtes, Lubrizol, Seveso, nuage, toxique, politiques, risques, Rubis, Terminal,

  • Lubrizol ou le mépris de l'homme !

     

    Lubrizol

     

    Quand aurez-vous un raisonnement humain ?

    Quand aurez-vous le moindre bon sens, la moindre compassion pour dire simplement ce qui inquiète les gens pour leurs enfants ? Ce qui les inquiète pour leur vie.

    Mais, Putain, pourquoi ne dites-vous pas qu’est-ce qui a cramé ? Depuis plus de quatre jours ! Merde ! Les gens, les rouennais, les picards, les gens du Nord, les Belges ne sont pas des bestiaux ! Ce ne sont pas que des fiches de paie, que des charges en bas d’une page qu’on nomme bulletin de salaire.

    Vous avez en face de vous des êtres humains !  Des êtres humains qui s’inquiètent pour leurs enfants, pour leur vie, pour leurs familles, des gens qui s’inquiètent pour manger, pour boire de l’eau, du lait, pour manger des légumes !

    Pourquoi ne dites-vous pas ce qu’il s’est vraiment passé ?

    Vraiment, on s’en fout de savoir d’où le feu a démarré, parce que vous allez-nous dire quoi, que c’est une histoire d’assurances, et que si le feu a pris de l’extérieur, Ahhh, ben Lubrizol n’est pas responsable, donc ni responsable, ni coupable, « ce n’est pas de ma faute... ».

    Mais cela, LES GENS S’EN FOUTENT !

    Les assurances sont là pour payer ! Les milliards nécessaires pour réparer ce désastre écologique, sanitaire et humain, c’est donc la seule chose qui vous importe d’éviter de payer ? Ce n’est pas moi, c’est l’autre !!!

    Des entreprises internationalisées comme Lubrizol, propriété de Warren Buffet, un des hommes les plus riches du monde, savent pertinemment qu’elles sont couvertes par des assurances, des contres assurances, des sur-assurances, que le seul leitmotiv qui ressort de toute cette hypocrisie médiatique, c’est de ne pas être responsable, donc de ne pas payer !!! Quelle HONTE !

    Pas une seule fois, les dirigeants de Lubrizol ne se sont intéressés du sort de leurs concitoyens !

    D’ailleurs, en aucune façon, Lubrizol n’a parlé d’aider, d’indemniser, de soutenir ceux qui nettoient leur merde ! RIEN !

    Juste : en portant plainte contre X, elle cherche à dire : « c’est pas moi ! » Lubrizol cherche juste à affirmer : « c’est pas ma faute ! ». Qu’importe si ce sont ces produits qui ont cramé !

    Qui va aider les agriculteurs chargés de vider leur lait dans le lisier quand les trois grands groupes laitiers n’en veulent pas ?

    Mais Putain ! Dites-nous, dites à ceux qui ont vu ce nuage noir sortir des bouches de l’enfer au-dessus de leur tête et les intoxiquer, dites-leur simplement ce qu’il s’est passé !

    Qu’est-ce qui a cramé ? Est-ce dangereux pour eux ? Pour leur vie ?

    C’est cela que les gens veulent savoir. Ils s’en foutent de savoir QUI va payer. De toute façon, ils n’en verront jamais la couleur...

    Simplement, en ne disant rien, en restant hautain et méprisant, on ne disant pas quels produits se trouvaient dans ces entrepôts, en tentant de vous dédouaner à peu de frais en affirmant, je ne suis pas coupable, je ne suis pas responsable, donc je ne paierai pas, vous méprisez la vie humaine !

    Ce n’est pas cela que l’on exige, PUTAIN DE BORDEL !

    On veut savoir qui va nous soutenir pour nettoyer toute cette merde, qui va nous aider à soigner nos gosses, nos parents âgés, qui va soigner la ville, les champs ?

    Pourquoi un premier ministre, du haut d’une arrogance frôlant le mépris le plus absolu pour la détresse humaine, dit qu’il n’y a rien à craindre !

    Dites-nous ce qui a cramé ! Dites-nous ce qu’il y avait dans ces fûts qui ont explosé dans la nuit !

    Arrêtez de prendre les gens pour des CONS ! C’est simple, non ? On veut un peu de respect. De considération.

    Contrairement à ce que dans vos hautes sphères financières, de dividendes, de financiers, d’ultra-riches, etc., vous ne comprenez pas, c’est que les gens se foutent que vous vous gaviez de dividendes, de grosses bagnoles, de yachts,

    La seule chose qu’ils demandent, c’est de pouvoir vivre dignement de leur travail, de vivre heureux, sainement, et tranquilles.

    Ils n’ont pas les mêmes valeurs que vous, ils n’ont pas les mêmes notions que vous.

    Mais putain, pourquoi persistez-vous à les traiter comme de la merde !

    Voilà ce qu’il faut comprendre. Ils n’ont pas besoin de tout votre luxe, ils n’ont pas besoin de vivre comme vous, les gens demandent à vivre heureux et simplement, ces gens-là sont des travailleurs, ce sont des gens qui bossent.

     

    Mais pourquoi leur ôtez-vous même le droit d’espérer sur leur propre vie ?

    Vous mettez le doute sur leur propre espérance de vie, eux à qui vous ne laissez qu’un abominable nuage noir en leur disant qu’il n’y a rien de toxique.

    Arrêtez de vous foutre de leur gueule !

    Ayez au moins UN PEU DE RESPECT HUMAIN !

    Laissez-nous vivre en paix avec respect et dignité. Bordel, mais quand est-ce que vous allez comprendre cela !

    Il vous faut quoi ? Un nouveau 1789 ?

    Ânkh

     

    Mots clés : lecanardeur, le canardeur, journal, investigation, investigations, Rouen, enquêtes, Lubrizol, Seveso, nuage, toxique, politiques, risques, Rubis, Terminal,

  • Lubrizol: Bérégovoy c'est "t'et ben qu'oui t'et ben k'non

     

     

    Bere

     

    Jean-Michel Bérégovoy déclare " Il faut que cette usine ferme. C'est pas possible d'avoir une telle structure au coeur de la ville" !

    Et c'est le Même qui avec son groupe, à la mairie, ont voté Oui "avec réserve"  pour l'agrandissement du Rubis terminal " autre site SEVEZO Haut qui se trouve à côté de Lubrizol ! Alors le "Avec réserve" ne répare l'erreur du " OUI "  Le billet du groupe Décidons Rouen occulte le "OUI" et préfère communiquer sur le mot "réserve", mais c'était un "oui" tout de même. 

     Rubis Terminal est une usine plus dangereuse que Lubrizol en cas d'incident grave. Comment peut -on vôter  Oui....même avec réserve  pour l'agrandissement d'une pétaudière à retardement ?

     

  • Lubrizol: Le feu se serait déclaré à l'exterieur de l'usine

     

    Img 20190926 081305

    D'après une source proche de l'enquête, le feu se serait déclaré à l'exterieur de l'usine. Ce qui prouve la dangerosité de l'ensemble des sites Sevezo et qui pose, bien évidemment, la fâcheuse et épineuse question de la sécurité et de la responsabilité des Politiques quant-à l'attribution des permis d'exploitation. En effet, la pétaudière permanente n'est pas arrivée toute seule dans la ville. Il a bien fallu voter des autorisations. Peut-on parler de négligeance politique ou d'inconscience ? Et doit-on porter plainte uniquement contre Lubrizol  ou se retourner contre les élus de l'agglomération qui entretiennent et développent  ce lieu destructeur depuis plus de 50 ans . Alors, oui, ca paie des taxes et ça crée des emplois. Faut -il pour autant construire une ville où le risque d'explosion reste majeur et mortel pour la population ?

    Dans notre numéro qui sort cette semaine, vous allez découvrir l'incroyable vérité qui démontre bien que depuis l'explosion d'AZF (2001) et le premièr accident de Lubrizol que nos élus rouennais n'ont pas retenu la leçon ! Et c'est très inquiétant pour l'avenir...

    Joseph Bernard

  • Lubrizol: Quand les politiques vous disent ce qu'ils veulent que vous croyez !

    Lubrizol ras

     

    Dans l'affaire de l'explosion ET de l'incendie du Lubrizol, des responsables politiques locaux ou Nationaux vous assurent que le site LUBRIZOL et le seul de Rouen qui se trouve en seuil Haut . C'est  FAUX : voici un extrait ( concernant le Rubis Terminal) d'un rapport que nous publierons demain  : 

    3. Système de Gestion de la Sécurité
    Le dépôt CRD est classé Seveso seuil haut au sens de l’arrêté du 26 mai 2014 relatif à la
    prévention des accidents majeurs. C’est pourquoi, RUBIS TERMINAL a mis en place un
    Système de Gestion de la Sécurité décrit dans le Manuel Entreprise.

    Notre dossier de 4 pages qui parait en Octobre vous dévoilera la pétaudiaire sur laquelle nous vivons et dont on cache au rouennais la dangeresité sciemment ! 

  • Lubrizol: Ca ne fait que commencer !

     

    Img 20190926 081305

    Lubrizol, Cela ne fait que commencer !

    Foutage de gueule !!!

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    Je me vois, sur le haut du bastingage, tel un capitaine Haddock furieux contre les négriers, en train de haranguer les cieux et d’abreuver d’injures ces mercantiles esclavagistes :

    « Fouteurs de merde ! Pollueursmenteurs, criminels par procuration ! Obscurantistes décharnés bouffis d’orgueil, de mépris ! Enfoirés encanaillés par le pognon et arrogants comme la bite d’un cheval face à celle de l’hominidé de base !, Ducons, Marchands de pines en plâtre ! »

    Et comme cela ne suffit pas, à voir leurs minables conférences de presse aussi cyniques et méprisantes que le nuage qu’ils ont laissé passer aux dessus de la tête de milliers de gens, je monterais bien chercher mon porte-voix pour gueuler encore, en espérant béatement qu’ils daignent y prêter oreille.

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    La chaîne de la honteensevelit la ville de Rouen sous des gravats d’hydrocarbures calcinés et le silence assourdissant du pouvoir face à cette catastrophe écologique sans précédent depuis Fukushima et AZF (je ne parle pas de Tchernobyl, le nuage radioactif s’étant brutalement arrêté à la frontière française, faute de visa...)

    La chaîne de la honteenvahit les politiciens indifférents et embarrassés qui se foutent bien du bien-être (et surtout du mal être) de leurs concitoyens.

    La chaîne de la honten’atteint pas des dirigeants extraterrestres qui ne daignent même pas s’excuser de vous avoir pollué et qui ne comprennent pas qu’on leur adresse des reproches.

    La chaîne de la honteinvestit les pouvoirs publics (par la voix de leur propre maire) qui protègent et défendent les intérêts de l’entreprise (ce qui en soit peut se comprendre, vu la taxe professionnelle), mais qui peinent à convaincre quand la merde s’abat sur leur propre ville !

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    Que peut-on encore penser du comportement de certains (dont encore lui, désolé, ça devient un classique) qui crient au terrorisme quand la vitrine d’une permanence politique est cassée, et qui assure que tout va bien quand un nuage de 22 kilomètres de long et six de large envahit la Normandie. « Ce n’est pas toxique, rassurez-vous ».

     

    Mais ! Ils nous prennent pour des glands décérébrés !

    Ils nous prennent pour des perdreaux de l’année, juste capable de s’élever de la boue pour se faire flinguer par les premières cartouches écologistes des marchands de mensonges !

     

    Et il faudrait qu’en plus, on ferme sa gueule !

     

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    Qui va nettoyer toute cette merde ?

    Qui va payer les heures des valeureux pompiers qui ont sûrement évité le pire ?

    Qui va soigner la terre, les champs, les animaux, les fruits, les êtres humains (accessoirement… quand on lit les recommandations administratives…), et nos enfants ?

    « La terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent ! »

    Visiblement, cette phrase pleine de bon sens n’émeut pas certains, dont la seule progéniture intéressante demeure le taux de rendement des dividendes versés…

    Alors, je vais me joindre à mon collègue Frédéric Quillet , et vous présenter dans quelques jours :

    Le Rapport Bertin.

    Le Canardeurvoulait dénoncer avant qu’une catastrophe n’arrive, les dangers récurrents des sites « SEVESO » situés en plein cœur des agglomérations, ainsi que l’incurie des pouvoirs politiques.

    RUBIS Terminal.

    Malheureusement, Lubrizol nous a devancés de quelques jours.

    Ce tragique accident ne fait que renforcer l’importance de l’information que le Canardeur entend porter à la connaissance de tous.

    Avec Lubrizol, l’Omerta sur les produits toxiques et les risques sur la santé nuit à l’obligation d’informer la population, qui est pourtant un des devoirs des sites classés « SEVESO », et discrédite toute la classe politique.

    Avec l’article du Canardeur, vous aurez une parcelle de ce qui vous attend et que les pouvoirs publics se gardent bien de vous dire.

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    ou

    …Rubis Terminal……Rubis Terminal...…Rubis Terminal...…Rubis Terminal...…Rubis Terminal…

    Une nouvelle chaîne de la honte ???

     

    À vous de vous faire une opinion loin des merdias habituels.

     

    Le premier octobre 2019, dans le Canardeur.

     

    www.lecanardeur.com

     

    Ânkh

     

    Mots clés : lecanardeur, le canardeur, journal, investigation, investigations, Rouen, enquêtes, Lubrizol, Seveso, nuage, toxique, politiques, risques, Rubis, Terminal,

  • Lubrizol : Basta les politiques !

     

    Silence dans les arbre

    Peut-être est-il de se retirer de ce monde ? 

     

    Est-ce le moment de faire le bilan de ce drame "Lubrizol". Certainement pas. Par contre, on peut commencer à dire les choses ! Et je ne vais pas me géner ! D'abord, un sentiment de peur est entré dans l'esprit des rouennais. Et la "junte" politique, planquée dans son "communautariste de l'entre-soi " est très embétée. Quand vous parlez des "politiques" de Rouen, vous pouvez utiliser le terme "junte".  Ce micro pouvoir d'égo ne pense qu'à la carrière, au pouvoir et à leur créme nivéa !

    SANS DECONNER : "Ils ne savaient pas" et aujourd'hui leur seul truc c'est de lancer des larmichettes pour consoler  les familles des salariés de Lubrizol. MAIS pas un n'a demandé "pardon".

    Pardon de quoi ?

    Si Lubrizol est là ou il est ainsi que les autres sites SEVEZO de l'agglomération, c'est bien à cause d'eux ! Non pas des "actuels", mais des anciens. Les "actuels" il font quoi? ils participent à des commissions de travail dans des instances liées à la protection de l'environnement. Du pipeau ? On va finir par y croire.   Les élus sont au courant que ces sites Sevezo de l'agglomération sont une poudrière. Le premier incident de Lubrizol, il y a 7 ans, ne les a pas fait réagir.

    Risques amplifiés en 2015 à cause des élus !

     Il sont tellement au courant de ce danger permanent qui plane au dessus de nos têtes qu'ils font quoi au conseil municipal de Rouen en 2015 ? D'abord Les socialistes : Ils votent  OUI pour l'agrandissement du rubis terminal société de traitement de déchets dangereux, située à deux pas de l'usine de soufre, Rubis Terminal a obtenu le feux vert de l'ensemble des élus des majorités des villes de l'agglomération rouennaise pour son agrandissement augmentant les risques ! pauvres d'eux ! 

    PIRE : Les écologistes de Rouen ont voté OUI !!!! avec réserve. Mais le "avec réserve" ne sert strictement à rien . C'est juste un dédouanement de leurs consciences alors que.......alors  que...... ils avaient en possession un rapport du cabinet BERTIN que nous vous réveleront dans le canardeur d'Octobre et qui démontre l'amplification des risques en cas de construction de ces deux cuves.  Tous avaient ce rapport. Il ont dit oui quand même ! Et aujourd'hui, les écologistes rouennais ouvrent le bec pour réclamer quoi ? une enquête ? Mais c'est avant qu'il fallait monter au créneau. Aujourd'hui, ça s'appelle de la récupération politique ! 

    Alors voilà mon coup de gueule . Il est ce qu'il est. Un coup de gueule parmi tant d'autres. Mais cette catastrophe écologique pour la ville de Rouen m'a réveillé. Et alors que je m'apprêtais à soutenir Jean-Michel Beregovoy pour les futures municipales, j'ai décidé de reprendre ce soutien. Car l'ensemble de cette classe politique est co-responsable de cette situation. Et personne ne l'assume ! 

     

    Donc Basta ! 

    Frédéric Quillet 

  • Lubrizol: gestion du personnel de la mairie de Rouen

     

    Shadok

    Ce matin, il est 9h -10h Une des personnes chargées de la gestion du personnel se retrouve dans une réunion pour gérer la crise de Lubrizol. Elle annonce : " les agents qui viennent en voitures doivent rester chez eux. Par contre ceux qui viennent à vélo peuvent venir travailler ! "

    Etonnant non ?

  • Politique: Jacques Chirac, l'ancien repris de justice est mort

     

    Tignous

     

    Comdamné en 2011 à 2 ans de prison avec sursis pour  détournement de fonds publics" et "abus de confiance" dans un des deux volets de l'affaire des emplois présumés fictifs de la Ville de Paris, jacques Chirac a cassé a pipe aujoud'hui. L'ancien soutien financier du S.A.C  et ami intime de Charles Pasqua est aujourd'hui salué par l'ensemble de la classe politique. Celle-ci préfère mettre en avant ses bons côtés plutôt que de faire resurgir de vielles polémiques. N'empéche que ce sont les mêmes qui viennent de condamner sans vergogne et avec raison Fillon et Ferrand envers qui on reproche les mêmes choses à peu près . Et que dire des Balkany ? ahahahah excusez du peu, mais la classe politique s'est lachée sur les Balkani (encore à juste titre) !

    Il serait de bon ton de saluer un ancien président

    Du côté de l'agglomération rouennaise, tout le monde y met de sa petite larmichette. "Un grand homme....Un exemple " explique Robert Picard dans un "hommage-tartine" dont il a le secret. On oublie, on oublie...On oublie surtout aussi que CHICHI fut l'un des protecteurs des Balkani et celà, on l'efface de notre mémoire car dire du bien de Chirac c'est de bon ton aujourd'hui . Hé bien non !

    Bien évidement Chirac avait des convictions humanistes. C'est indéniable. Mais cela ne suffit pas pour oublier les 40 années de " buldozer" ! Cet homme politique a trempé dans toutes les magouilles de pouvoir.....Jusqu'à tout faire  pour que Giscard ne soit pas réélu en 1981. Robert Picard, centriste a certainement oublié ! Tous ces hommages de ces gens qui ont juste oublié que Chirac était surtout une personne malhonnete trempant dans des affaires de corruption et un homme qui était prêt à toutes les veuleries pour arriver au pouvoir. En d'autres termes : Le mentor de Sarkozy et de Macron ! Pas étonnant que Picard lui rende hommage du coup ! Suis-je bête !

    L'homme est parti . Qu'il repose en paix ! Mais l'homme politique ne mérite pas un tel flux d'hommages tous aussi absurdes et hypocrites les uns que les autres. Dans le cas contraire, on ne louerait que ceux et celles qui gagnent et peu importe comment ? La populasse " politique" française ne vaut pas mieux que les électeurs de Levallois qui ont réélus des voyoux en connaissance de cause !

    Joseph Bernard

  • Le Rapport Bertin : Le site SEVEZO est une pétaudière à retardement

    Lecanardeuroctobre2019 1

    Dans le Numéro du Canardeur d'Octobre prochain, nous consacrons un dossier de 4 pages sur le Rubis Terminal et l'ensemble des risques qui composent la zone Sévézo située près du bac de Dieppedalle. Dans ce dossier, nous alertons les lecteurs sur les niveaux faibles de sécurité de tels sites. Nous regrettons que l'actualité nous rattrape mais vous constaterez dans le dossier que de tels accidents comme Lubrizol sont riqqués et prévisibles vue le niveau de sécurité mis en place  et les conséquences très graves.

  • Lubrizol : Eléves de la rive gauche : Tu peux t'intoxiquer !

    Img 20190926 081305

    La préfecture de Seine maritime vient de sortir un communiqué de presse hallucinant ! Elle déclare des fermetures d'établissements scolaires allant de la rive droite de Rouen jusqu'à Cailly. Quant à la rive gauche de Rouen, rien ! Alors que ce matin St sever était dans le noiratre  !

    Témoignage de notre correspondant pour le canardeur :" Ici à St sever on est sous la fumée bleue - noiratre "

    De qui se fout t-on ?

  • Lubrizol : Fumée toxiques...je l'atteste ! TEMOIGNAGE

    Img 20190926 081305

    7h00 : Appel téléphonique d'un correspondant du Canardeur : " Explosion sur le site de Lubrizol, fred" Je me dirige vers le balcon, j'ouvre les fenetres et prends une photo de la fumée noirâtre qui survole ma tête . Je rentre 20 seconde après.... Je suis pris de vomissements et de douleurs violentes à la tête.

    Je regarde les infos et qu'est ce que j'apprends ? Le maire de Rouen qui assure sur BFM TV que la fumée n'est pas toxique ! Non mais tu rigoles mec ? Où t'habite pour affirmer cela ? Hé ho BFM TV et autre chaines poubelles.....tu veux du témoignage ? Vas y appelle ! Quand à vous Monsieur le maire, j'espère que vous allez revoir cette déclaration très rapidement !

    F. Quillet

  • Rouen : nuage toxique sur la ville !

    Photos prises par le docteur Zaïus

     

    Img 20190926 081305

     

    Img 20190926 081014

    Img 20190926 080444

     

  • Lubrizol :" Ca m'a foutu la trouille"

    Lubrizol

    Des explosions, des hélicos, de la fumée, un déclaration du préfet demandant la restriction de la circulation, la situation est grave du côté du site de Lubrizol. Classé "Seveso type 1 " ( la plus importante ). Ce site fut déjà l'objet d'incendie il y a quelques années. Un problème aurait été détecté le 3 Septembre dernier avec une alerte. Une rouennaise qui réside rive droite du côté des quais déclare : "j’ai été réveillée par les détonations et/où explosions . J'ai eu la trouille !" 150 sapeurs pompiers seraient sur le site et les différents site d'information nationale annonce aucun mort. 

    F.Quillet

     

  • Municipales 2020 à Rouen. " En Marche et le poker menteur"

    Illusions perdues

     

    Pol Hitologg, notre nouveau correspondant politique, l'a signalé dans son billet d'humeur :  Les municipales qui se profilent à l'horizon (zon-zon) promettent dans le mauvais goût !  Alors que Nicolas Mayer Rossignol fait son bonhomme de chemin en animant des réunions sans aucun intérêt (l'idée étant de faire de la présence de terrain), du côté des centristes et de la droite, on est quelque peu perdu.

    Les protagnonistes majeurs des dernères élections de 2014 grands perdants après une campagne desastreuse, sont de retour. Robert Picard, Jean-François Bures, après avoir discuté longuement avec Jean-Louis Louvel (pour Bures) et " En marche" ( pour Bob), se sont déclarés ! Pire ! Bob, lui,  manque d'etoffe politique pour se poser en leader. Du coup, il s'est age"nouillé" devant Dame Caron dont la facilité à mener un groupe ne surprend plus depuis qu'elle est élue au département. Marine en Leader, Bob en équipier arriviste, Louvel en branle-bas-de palette, tous attendent la décision final d' En Marche nationale. Et  Patrick Chabert,  il fait quoi lui ? Va-t-il se déclarer aussi ? Pourquoi pas ! Ou serait - il au courant de quelque chose ?

    La rumeur, l'intox ? NMR en Marche ?

    Alors que tout le monde reste sur les nerfs, depuis quelques jours, une rumeur circule: Nicolas Mayer Rossignol aurait négocié un soutien d'Edouard Philippe en échange d'une liste " banquette "du P.S  au Havre. Tout le cheptel de la politque rouennaiuse est au courant de cette info. Contacté   par notre rédak-Chef, Nicolas Mayer Rossignol a pas répondu qu'il s'agissait d'une "rumeur sans fondement "* Quoiqu'il en soit , c'est du côté de la capitale que l'on saura si NMR passera à droite ou si, finalement, tout n'est qu'intox.

    Alors qui dédrochera la timbale "LREM" pour aller boire la soussoupe du pouvoir  : Louvel ? Marine Caron et son boy-Bob ? Mayer-Rossignol ? .....Une bonne tourbe en perspective ? Une bonne claque en vue pour les perdants, ça c'est certain ! Les illusions perdues cela devient une habitude chez certains !

    Frédéric Quillet

    * Réponse tardive de Nicolas Mayer Rossignol

     

     

     

  • Municipales 2020 à Rouen. "Le tout-à-l'Ego"

    Tout a l ego

     

    A l'approche des municipales rouennaises, les egos démesurés se multiplient et s'affichent.Un nouveau candidat Maire par semaine…Pour quels objectifs ? Dans quel but ? Il y a toujours des bons sentiments et des grandes déclarations creuses mises en avant :

     

    "On aime Rouen"… Imagine-t-on un candidat qui n'aimerait pas la ville ?

    "On veut la réussite de Rouen", Non, non moi je me présente mais si la ville se plante, en fait ça m'est un peu égal… etc.

     

    Certains se croient même obligés de préciser : "cette décision n’est ni le fruit d’une conjoncture politicienne, ni l’expression d’ambitions personnelles". Ah! Bon ? Il y avait un doute ?. Non, mais ils commencent une campagne en nous prenant pour des imbéciles ou je me trompe ? Le mot d'ordre semble surtout être "On est tous égo!" Bref c'est du pipeau ! "L'ambition personnelle guide nos pas"… mais ça c'est moins facile à dire…Aucun leadership ne s’est dégagé et tout le monde croit en ses chances. Dans son coin, chacun prépare donc son projet, son équipe et cherche le chemin le plus court vers 2020. Si l'esprit de compétition ou le besoin de se distinguer peuvent constituer un moteur, poussées, comme maintenant, à l'extrême ces attitudes des ego trop forts génèrent inquiétude, dégoût et pitié.

     

    Si l'électeur a déjà compris qu'il n'aurait pas grand chose à attendre de ces candidats, il lui reste l'intérêt ethnologique d'observer les facettes de ces ego surdimensionnés. Maigre consolation. Mais au-delà, amis électeurs rouennais, il est urgent d'en comprendre les mécanismes pour les identifier et s'en prémunir. Nous risquons d'avoir à survivre en leur présence…Existe-t-il une typologie de l'ego ? Certains caractères seraient-ils plus prédisposés que d'autres à déployer ce narcissisme effréné ? Il semble actuellement qu'être de droite (?) et du centre (?) à Rouen soit un facteur de prédisposition. Mais qui est vraiment de droite et du centre à Rouen ?

     

    Bref, on ne peut pas compter sur eux, alors, il va falloir les surveiller, les décortiquer et les contrôler pour qu'ils ne fassent pas trop de dégâts.

    Ce néo-narcissisme galopant demande mieux qu'une observation mi-amusée, mi-attristée de notre part.

    Nous serons là pour vous y aider.

     

    Paul Hitologg

  • Municipales 2020 : Marine Caron candidate

    Marine caron

    Toujours en pleine forme Marine Caron ! Après les petits bateaux, la grande gym   (troisieme en partant de la droite ) Crédit photo: ASDA

     

    Ce n'est pas Patrick Chabert ni Robert Picard et encore moins Frédéric Quillet qui pourraient en faire autant ! Marine Caron Sportive parmi les sportives et surtout femme politique connue pour son franc-parler et son engagement tout azimuth, se lance dans l'arène des municipales. Elle ne veut pas être adjointe...mais carément Mairesse d'une ville de plus de 100 000 habitants. Celle qui doit à Hervé Morin et Catherine Morin Desailly le fait d'avoir été lançée en politique en devenant conseillère départementale en 2016 ( sait-plus...2015...14 ? je suis nul en date ), s'est, par la suite, construite une réputation toute seule. Et bien évidemment, "Haras-man" et la "reine-mère" n'ont rien vu venir.

    Faut dire que l'émancipation de la "nouvelle" a été rapide. Marine Caron, maîtrise son image, travaille ses dossiers et développe une faculté à être partout à la fois sans jouer à la potiche-Schiappatiste. Posez-lui la question sur n'importe qu'elle dossier qu'elle gère, elle vous répond direct, sans tablettes ni aide-mémoire. Et quand elle ne sait pas, elle l'admet humblement sans chichi .

    De l'avis de l'ensemble des personnalités politiques rouennaises (drauche et groite confondus), Marine Caron est la plus intelligente des nouvelles figures politiques apparue à rouen ces 5 dernières années. Elle a su, avec prudence, se créer un sacré réseau et vous pouvez en être certains, elle aura dans les 10 années à venir des responsabilités de haut niveau dans notre métropole. SAUF QUE....Oui il y a un "SAUF" ! faudra attendre encore un peu avant de la voir sur le trône de la ville rouennaise. 2020 est pour elle un tour de chauffe. Certains pensent que c'est trop tôt. A moins de 30 ans, elle a encore du temps devant elle. Bruler les étapes c'est aussi, parfois, bruler ses ailes. 

    Quoiqu'il en soit cette candidature, même si ce n'est pour l'instant qu'un coup de pocker en attendant les désignations officielles de LREM et " les arrangements entre amis" , va en énerver plus d'un, et le premier à le manifester est Patrick Chabert. L'ancien candidat centriste à, en effet, manifesté sont étonnement sur cette candidature. 

    GENIAL,  ILS VONT SE CHICORER LA TRONCHE !  Continuez Marine. Au canardeur, on vous soutient à donf. Et pendant que notre redak chef ira encourager Bérégovoy, nous on vas s'occuper de vous car heureusement qu'il y a des femmes comme vous pour bousculer un peu les mecs et leur petit pouvoir mesquin ! 

    A PROPOS, Vous acceptez une interview pour inaugurer notre radio - télé chaîne youtube en Novembre ? 

    Joseph Bernard

  • Madonna Candidate à Rouen

    Madona

    JE SUIS ROUEN 2020 

     

    C'est une énorme Surprise  ! Madonna se présente à Rouen ! C'est cette après midi, en promenant son chien "bob" que tous deux ont décidé de s'unir pour une candidature de poids. Le cheptel rouennais avait besoin de cette nouvelle candidature pour brouiller ET les oeufs ET les pistes ! Madonna et BOB ont créé un collectif "Ensemble avec Machin pour des trucs " C'est une candidature unique !

    Enfin une femme ose de dresser contre ce parterre de zozo masculin empapaoutés maculés de tsétostérone à la déraison pure ! Pour se faire elle peut compter sur le producteur du clip "Bitch i'm Madonna" pour faire de cette candidature une preuve que les femmes politiques ne sont pas que des femmes serieuses pete-sec et persuadées d'avoir Laura Ingalls comme meilleure copine : Et merci à toi Madonna pour cette fraicheur politique ! Nous attendons avec impatience la liste qui completera les deux premiers Madonna et bob ! 

     

    Youri Golique

    (envoyé spécial pour le canardeur) 

     

    Rouenavecvous

  • Au Déli Cat, c'est câlins, territoire et pâtisserie maison !

     

    Delicat

    Le Déli-Cat ! 

    La bar à chats, ça te parle ? Mais oui le truc où tu rentres pour boire un café et tu ressors couvert de poils ! Mais bien sur que tu connais ! C'est dans l'air du temps. Aujourd'hui t'as des bars à tin, des bars à livres, Des bars à choix. Il y a même des cafés perdus et bientôt des claques qui se perdront !  Tout se décline dans ces trucs-là. A Rouen, nous avons même 2 bars à chats. Du côté du quartier "est" de la ville, le café Moustache. T'ouvres la porte et paf tu tombes dans un silence de mort avec une clientèle statique aux sourires de cire entrain de caresser dans toute la splendeur de la "sur- bienveillante" .....des chats ! Donc, le Café Moustache tu oublies, tu le rayes même de ta mémoire à Shadok. Par contre pour le deuxième bar à chats, on n'y miaule pas dans la même litière !

    Pour y aller ! 

    Delicats  

    Il est situé rue Cauchoise au 70. Tu trouveras facilement c'est à deux pas du 5 ieme appartement de Valérie Fourneyron. Tu sors de chez Valoche ! Tu descends vers la seine, tu tournes à gauche... A GAUCHE ! Et là tu reviens sur tes pas car c'était à droite qu'il fallait tourner ! Tu longes le feeling, le dernier bar à bouchon de la ville, tu traverses la rue " machin-tenelle" et paf, quelques centaines de metres plus loin, tu tombes sur la rue Cauchoise et de là tu tournes à gauche, tu descends un peu et tu stoppes devant le  73, tu te retournes et zou : Tu es devant le Déli Cat ! C'est simple hein ? Sinon, si tu pars de Strasbourg, c'est plus compliqué. Faut un passeport en règle pour entrer en France et après t'as le GPS dans lequelle tu rentres  l'adresse de Valérie Fourneyron et arrivé devant chez elle, tu suis nos instructions ! 

     

    Le chat et l'humain à leurs places !

    Revenons à nos chats ... Au Déli Cat, disions-nous, l'ambiance est à l'opposé de l'autre bar à chat que tu dois déjà avoir oublié ! Quand tu rentres, déjà tu peux tomber sur un chat étendu sur le sol entrain de vivre sa vie de félin domestico-autonome. Personne pour le faire chier à le caresser le sourire niais. Non non ! Ici, humains et chats sont normaux. Le Déli Cat est un endroit ravissant présentant un interieur "Vieux Rouen" authentique à l'image de la façade du bâtiment. Magnifique petit espace de caractère dans une rue au pédigré raçé ! C'est un salon bien décoré avec des tables, des chaises et un canapé. Le "truc" normal et sain. On y partage de délicieuses consommations fraîches et des pâtisseries exquises. On s'y sent comme dans un salon de thé avec une ambiance qui n'est pas sans rappeler les cafés améliorés que tu prends chez ta tante le dimanche après-midi avec le chat qui se ballade autour de toi. C'est celà le Déli-Cat  MAIS PAS QUE ! 

    Ambiance zen !

    On a compris, chacun est à sa place et les poils seront bien gardés. Seulement si nous y trouvons des chats et une enseigne "felinesque" c'est bien pour quelque chose d'autre ! Alors quoi que diantre ?  Derrière tout celà, il y a Anne. Créatrice de ce lieu, elle y a mis toute son âme. Son énergie se connecte à toutes les tables. On sent tout de suite le projet abouti, réalisé, sorti de sa propre terre car justement, tout le monde s'y sent bien. Alors, bien évidement il doit y avoir aussi des moments moins cool. On ne va pas vous raconter la messe non plus, mais c'est la quiétude qui y domine. C'est indéniable. D'ailleurs pendant le temps passé la bas, j'ai même oublié que j'étais un gros con avec une dents de devant de cassée ! C'est vous dire de l'exploit ! 

    L'idée de créer un bar à chats pour Anne, date depuis que le concept s'est fait connaître à Paris. Ce fut le coup de foudre. La vie de Anne ne peut s'imaginer sans un chat à ses côtés. Tant qu'elle devait faire face à des charges financières élevées, elle restait sagement plantée dans son habit de cadre-com dans une boite d'assurance ! Puis, le déclic  2018 ! Notre patronne du Déli Cat restera évasive quant-à son départ de son boulot . Peu importe d'ailleurs, on s'en balance les babines d'en connaître les raisons ! Ici c'est le Canardeur,  pas le Paris-Normandie ! Donc, elle se casse de sa boite, et c'est la grande décision : Anne se lance dans la création d'entreprise ! Vaste challenge ! La CCI (Chambre de Commerces et d'Industrie) et le Département la soutiennent  et au final, après un temps de conception, viendra celui de la concrétisation ! 

    Le 70 rue Cauchoise à l'arrache ! 

    C'est en 2018 que tout commence. Tout ? D'abord le début : Louer le local. Résidente à proximité, Anne scrute, surveille, se tient prète à bondir pour s'emparer de sa proie. Simple pour une ancienne cadre en communication ? Baliverne ! " Ici (Rouen), si vous voulez convaincre un propiétaire, il faut de sacrés arguments, un buisines-plan parfait ...." Bref, Il faut être sans faille ! Ah si tous les propritaires rouennais pouvaient en faire autant que leur locataires....autre histoire, autre article. En plus, cerise sur la difficulté : La personne qui a lorgné sur le même local a également un  projet de Bar à chats ! Situation de classe. projet contre projet ..... Anne l'emporte ! Elle explique son succès par son éthique. Elle avait faim de ce projet. C'était tellement en elle. Les trippes ont fait le boulot et après...la victoire, le ronronnement. Nous n'évoquons pas le temps de la mise en place. On ne peut pas parler de tout ! Fallait aussi que je remplisse ma demande d'adoption d'un chat ..(hé oui j'ai craqué) et Anne avait aussi des clients à satisfaire. Le temps passe et il faut rentrer dans le vif du sujet.

    Les chats du Déli-Cat ! 

    Delicat2

    Les chats qui vous accompagnent au moment de déguster une boisson, son placés par l'association " Le monde de Guts" .  Olivier Langot son président et toute son équipe de bénévoles aident, nourissent et soignent les chats errants de la ville de Canteleu ainsi que des communes aux alentours. Ils recueillent également les chats qui ont perdus leurs compagnons humains (décès, abandon...) . Ils ont créés un réseau de familles d'accueil qui, en attendant une adoption, permettent aux félins d'être à l'abri des rues.

    Anne de par son café Déli-Cat est membre de ce réseau. " Les chats ? il sont chez eux. Tout est aménagé pour cela". Elle peut accueillir au maximum 9 chats. Et voici que depuis un peu plus d'un an, des félins "accidentés de la vie" retrouvent une seconde maison. Les consommateurs du Déli-Cat peuvent engager une demande d'adoption si un coup de coeur se déclenchait. Pour cela, il faut procéder à 3 étapes 

    1/ Remplir sur place une demande d'adoption officielle auprès de l'association " Le monde de Gutz "

    2/ Accepter la visite de son lieu de vie par un membre de l'association

    3/ Régler les frais habituels liés aux vaccins et autres formalités  (entre 100 et 140 €) 

    Et voilà ....ton nouveau colocataire peut partager ta vie. Et tout cela grace au Déli-Cat  et les autres familles d'accueil. 

    Anne la passionnée 

    la patronne de ce bar à chats adore ses petits amis d'un moment. Elle me confie que c'est toujours un moment difficile lorsqu'il s'agit de se séparer d'un des chats. Vie de passion et femme de caractère, elle ne laisse rien au hasard dans la gestion de son activité. C'est aussi l'opprtunité  de créer d'autre liens entre des gens qui ne se seraient jamais rencontré. Ce sera d'alleurs l'occasion d'un autre article car nous n'en n'avons pas terminé avec le Déli Cat !

    Frédéric Quillet

     

    Delicaat3

     

  • Bérégovoy: Candidat pour gagner ?

    Bere

    " Moi Maire ? et si on l'emportait ? 

     

    Quand même, nous avons "zu" un bel  été. Un peu "grille-pain" tout de même avec ces épisodes "claviculaires" et cette sécheresse endiablée, mais au final faut-il s'en plaindre ? Une belle parenthèse que Jean-Michel Bérégovoy a utilisé pour se ressourcer en terre familiale. Le "Geek" de la politique l'affirme " l'engagement t'éloigne de tes proches et ça fait du bien d'avoir des cassures". Malgré tout, un été qui précède une élection locale, n'est jamais organisé de la même façon et on garde toujours un brin de vigilance. C'est du côté de la place St marc à Rouen que je rencontre l'adjoint au maire de la ville. "je" ? je devrai plutôt écrire "nous" car Frédéric Quillet et Joseph Bernard ne le perçoivent pas de la même façon. Et lorsque que ces deux personnalités se fondent dans une même enveloppe charnelle (deux ailes coco), alors ça peut être déroutant. Compliqué le dédoublement de personnalité, croyez-moi. Malgré tout, l'instant partagé fut fort plaisant. 

    Bérégovoy ! Combattant de l'essentiel ! " J'aurai préféré avoir tort, mais voilà, le climat s'emballe. Ce déréglement par l'humain était la raison pour laquelle je me suis engagé dans l'action écologiste. Aujourd'hui, le constat est plus qu'alarmant. Et ceux qui affirment qu'on peut renverser le processus, trompent leur monde". L'écologiste l'admet humblement " Nous pouvons agir pour infléchir les choses" nuance-t-il immédiatement après avoir "rhabiller " les beaux parleurs. Je vous épargne la liste. Il suffit de "zieuter" le Paris Normandie qui depuis quelques semaines s'occupe de tout en matière d'écologie...On se demande bien pourquoi ! 

    El les municipales de 2020 ?

    Nous l'avions remarqué, il s'était fait plus rare médiatiquement ces dernières années. On pensait même qu'il s'apprêtait à planter ses choux et ses carottes dans une terre fraîche ! Mais voilà, les européennes sont passées par là. Du coup, l' homme Béré se prépare de nouveau pour cette nouvelle échéance. Il maintient un faux suspense en expliquant aux cons qui le croient qu'il faudra attendre la désignation de son parti pour officialiser sa candidature...ahahahahahahahh laissez-nous rire...... Bref, la démocratie c'est son truc! 

    Et nos petits doigts semblent nous indiquer qu'il pourrait créer la surprise ! Maire de Rouen le Béré ? Oui nous dit un sondage qui le placerait en tête des " zintentions" de vote. Rendez-vous compte de la situation : L'une des villes-martyres de la pollution avec, en premier  magistrat, un écolo.  L'ensemble de la basse-cour politique ayant l'information, hé bien paf dans le mille : béré reçoit des appels téléphoniques des mêmes qui en "off" le traitaient encore, il y a peu de temps, de guignol de la politique ! 

    Bérégovoy n'évoque pas le contenu de ces coups de fil, mais, mon alter égo, Jospeh Bernard, en a imaginé un peu la teneur . On commence par les premiers démago-hypocrites de ce cheptel : Le Parti Socialiste de Rouen. Obligé depuis deux mandats à composer avec l'écologiste pour avoir un pouvoir qu'il a du mal à partager, qu'est-ce que le représentant du P.S pourrait lui dire au béré pour l'amadouer ..... 

    De vrais amis ! 

    " - Allo, Jean-Michel, c'est machin....Et comment va ta maman ? Tu sais, on l'aimait bien ton papa. Et puis tu sais en 89 au deuxième tour des municipales, les fabiusiens l'ont laché, mais tu sais, moi je n'y étais pas, j'étais encore dans les couilles de mon propre papa. Tu ne peux pas m'en tenir rigueur. J'espère que tu es conscient que nous sommes des amis ? J'ai beaucoup de respect pour toi... N'oublie pas une chose, c'est que nous avons toutes les adresses de ceux qui font le poumons de notre économie et pas toi. Alors, si tu veux accoucher d'une vérité politique, retiens bien ce critère. Aller et bonjour à tes amis" 

    Bien bien ....passons aux centristes de droite style-genre "truc -Lecoeur" le patron du Modem qui se croit encore de gauche. " Allo, Jean-Michel ? c'est RIRI le compagnon de KRIKRI. comment vas-tu mon ami ? Je t'appelais comme ça, hic, pour prendre, hic, de testestes nouvelles ? Tu sais, Jean-Michel, je faisais récemment, hic, une analyse de comptoir en bousculant allégrement mon comparse à l'apéro et lui disais que tu étais vraiment un bon gars et que nous devrions, hic, nous voir plus souvent. Viens à la maison, hic, Kirkri sera contente de te voir, hic. Bisou....On se tient au courant HIIIICCC. "

    Bon......Et puis, Il y a Mister Palette, LOULOU, Louvel quoi ! A votre avis, oserait-il lui téléphoner au Béré ? Bah ouiche  ! Alors, imaginons son appel : " Allo Jean-Michel ? Je t'appelle de Wichita de mon Jet privé en téléphone satellite. On se tutoie hein ? Ah non ? bah ok .... Bon alors, je vous appelle car je pense que nous avons des choses à nous dire concernant les municipales. Vous savez, nous avons des points en commun bien plus que vous ne le croyez. Bien entendu, je sais, le Medef me soutient ainsi que l'ensemble des sociétés qui polluent Rouen sans vergogne depuis 50 ans, mais bon, c'est un détail !  J'ai la fibre sociale et 8000 contacts dans mon téléphone et des gens importants . Vous, vous avez quoi dans votre tel ? Guillaume Grima,  Jules-David-Illich Oulianov  Cormand ? des gens qui n'interessent que la politique d'opérette. Et puis je reprends des sociétés qui coulent....Ah zut, excusez-moi je ne pensais pas à Nicolas Hulot ! Ah j'ai fait une bourde, mais c'est pas grave....Bref, l'économie locale c'est moi ! Vous n'y connaissez rien, alors "joignez-moi à vous ", atchoum ! Excusez mais il fait froid dans ce putain de Jet privé de merde. Faudra que j'en change bientôt et que j'offre celui-là aux clubs de boxe rouennais à qui je promets actuellement plein de sous pour gagner en 2020. Mais je tergiverse ! Bref béré, t'as pas le choix et n'oublie pas, je suis un vrai cauchoix ! J'ai saigné mon premier canard à 4 ans ! Tu peux en dire autant ? Allez Bye ! "

    Voilà en gros l'histoire. En tout état de cause, Jean-Michel Bérégovoy sera au centre de cette future campagne et il pourrait  bien tirer les marrons du feu de cette situation. Sa motivation décuple chaque jour qu'il se lève et qu'il perd 500 grammes !!! Oui ! Béré a fondu et à mesure qu'il fond, il prend  du poids politique dans l'univers des rouennais !!! Une belle brioche en perspectique nous attend pour l'hiver ! Il va rahbiller tout le monde . Même Thierry du Paris-Normandie s'interesse à lui ..... Non -mais Béré tu te rends compte ? ils t'aiment tous à présent ! !!!! En attendant, vient boire un café chez moi, on va se rappeler du bon vieux temps !!!! 

    Jospeh Bernard  et Fred Quillet 

     

  • Métropole Rouennaise: Jean-Yves Merle démissionne !

    Jean yves merle

     

    Nous le laissions déjà entendre en début de semaine : Jean-Yves Merle démissionne de son mandat de Maire de Notre-dame de Bondeville. Un conseil municipal extraodinaire se déroulera le 18 Septembre prochain pour, notamment, élire le nouveau magistrat de la ville qui pourrait bien être une magistrate.

     

    Voir notre article

  • Brexit ? Un complot anglo-saxon

    Le 11 septembre 2019

    Brexit ? Or not Brexit ?

    (Un complot anglo-saxon?)

    Alors que le monde revoit les images du 11 septembre 2001 (vous rappelez-vous où vous étiez à ce moment précis ?),

    le grand blond (je n’ai pas vu ses chaussures…) qui braille de l’autre côté de la Manche vient de prendre une nouvelle taule !

    Même la justice écossaise refuse de le laisser museler le Parlement pour effectuer son « Brexit dur No deal ! » Et a déclaré illégale la suspension du Parlement !

     

    Ça canarde dans tous les sens chez les Anglais !

    BJ va faire appel contre cette décision de justice de l’Écosse !

     

    Franchement, ils commencent à nous « les brixer menu menu... » !

    Ça fait plus de trois ans que les « brixishs » qui n’ont jamais eu qu’un demi-pied en Europe depuis leur adhésion, cherchent à se barrer. Entre les interminables négociations techniques d’une Thérésa May et les diatribes jusqu’au-boutistes d’un BJ, l’Europe commence à en avoir marre !

     

    Ça ressemble un peu à : « Je ne veux plus les côtés négatifs de l’Europe, je ne veux pas payer pour l’Europe, par contre, je veux en conserver tous les avantages… (tout ce qui nous avantage nous les Anglais...) ».

    Le pays se déchire au vu du monde entier dans un ubuesque vaudeville.

     

    Au-delà de ce psychodrame interminable, interrogeons-nous sur le fonctionnement de la démocratie anglaise… Cette démocratie gouvernée par une Reine ! (Serait-elle devenue la Reine des abeilles ?).

     

    On assiste à une incroyable joute démocratique entre un gouvernement non élu qui cherche à museler un parlement qui lui est hostile, afin d’essayer d’appliquer une décision historique (le brexit exigé par les « brixishs » lors d’un référendum national) dont personne ne veut qu’elle soit prise en l’état !

    Et que dire de l’Irlande, cette île coupée en deux ? Et de la volonté des Écossais de rester dans l’Europe ?

    Cette terrible histoire nous montre les limites d’un système politique face à l’intransigeance autoritaire d’un premier ministre et face à une profonde demande de changements de la part de la société.

     

    Je vous laisse imaginer la situation en France. Le gouvernement français aussi doit faire face à une profonde demande sociétale.

     

    Faire face à cette profonde demande sociétale, à ces nouveaux défis (écologiques, technologiques, démographiques, économiques), voilà le véritable enjeu qui se dissimule derrière cette crise du brexit, et qui concerne toute l’Europe, et qui met à mal les pouvoirs en place.

     

     

     

    Brexit, Or not Brexit ? La véritable question n’est pas là. Nous n’avons rien compris. Les Anglais partiront. Et vous savez pourquoi ?

     

    Parce que l’Angleterre a été vendue en secret aux États-Unis !!!

    Comme le grand blond de l’autre côté de l’Atlantique n’a pas pu racheter le Groenland, il jette son dévolu sur cette petite île fragile pleine de gens contradictoires !

    (Complot ? Vous avez dit Complot ?)

     

    Lecanardeur.com

    Ânkh

     

     

    Mots clés : Brexit, justice, Écosse, Irlande, démocratie, société,

    Le canardeur, journal, satirique, complot.

  • Politique 76 : Bordel de Merle !

     

    Merle

     

    A Quelques mois des municipales, Jean-Yves Merle aurait présenté sa démission de maire tout en restant au conseil municipal.

    C'est  Myriam MULOT qui le remplacerait . 

  • Beregovoy en vrai ecolo !

    Ça y est l ancien soutien de Nicolas hulot est à nouveau candidat aux municipales. Ce n est pas encore tout à fait officiel mais c est tout comme. Il s annonce comme un vrai ecolo Ouahppi nous sommes content. La question est simple : si être un vrai ecolo c est voter oui avec réserve en faveur de l agrandissement du rubis terminal en 2016 ou 2017 alors que nous sommes sur un site sevezo de classe 1 donc l un des plus dangereux et malgré les risques réels d accident, alors nous posons la question.... Nous vous posons la question....

    C est quoi un faux ecolo ? 

×