lecanardeur

  • Le Canardeur en vente demain sur le site

    Lecanardeuroctobre2019 1

    Dès demain, vous pourrez acheter en ligne le premier numéro du canardeur.

    La verson papier sera présentée l 4 Octobre lors de notre présentation officielle du Journal.

    Pour le numéro d'octobre, voilà une présentation de ce qui vous attend ICI

  • Lubrizol: Ca ne fait que commencer !

     

    Img 20190926 081305

    Lubrizol, Cela ne fait que commencer !

    Foutage de gueule !!!

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    Je me vois, sur le haut du bastingage, tel un capitaine Haddock furieux contre les négriers, en train de haranguer les cieux et d’abreuver d’injures ces mercantiles esclavagistes :

    « Fouteurs de merde ! Pollueursmenteurs, criminels par procuration ! Obscurantistes décharnés bouffis d’orgueil, de mépris ! Enfoirés encanaillés par le pognon et arrogants comme la bite d’un cheval face à celle de l’hominidé de base !, Ducons, Marchands de pines en plâtre ! »

    Et comme cela ne suffit pas, à voir leurs minables conférences de presse aussi cyniques et méprisantes que le nuage qu’ils ont laissé passer aux dessus de la tête de milliers de gens, je monterais bien chercher mon porte-voix pour gueuler encore, en espérant béatement qu’ils daignent y prêter oreille.

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    La chaîne de la honteensevelit la ville de Rouen sous des gravats d’hydrocarbures calcinés et le silence assourdissant du pouvoir face à cette catastrophe écologique sans précédent depuis Fukushima et AZF (je ne parle pas de Tchernobyl, le nuage radioactif s’étant brutalement arrêté à la frontière française, faute de visa...)

    La chaîne de la honteenvahit les politiciens indifférents et embarrassés qui se foutent bien du bien-être (et surtout du mal être) de leurs concitoyens.

    La chaîne de la honten’atteint pas des dirigeants extraterrestres qui ne daignent même pas s’excuser de vous avoir pollué et qui ne comprennent pas qu’on leur adresse des reproches.

    La chaîne de la honteinvestit les pouvoirs publics (par la voix de leur propre maire) qui protègent et défendent les intérêts de l’entreprise (ce qui en soit peut se comprendre, vu la taxe professionnelle), mais qui peinent à convaincre quand la merde s’abat sur leur propre ville !

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    Que peut-on encore penser du comportement de certains (dont encore lui, désolé, ça devient un classique) qui crient au terrorisme quand la vitrine d’une permanence politique est cassée, et qui assure que tout va bien quand un nuage de 22 kilomètres de long et six de large envahit la Normandie. « Ce n’est pas toxique, rassurez-vous ».

     

    Mais ! Ils nous prennent pour des glands décérébrés !

    Ils nous prennent pour des perdreaux de l’année, juste capable de s’élever de la boue pour se faire flinguer par les premières cartouches écologistes des marchands de mensonges !

     

    Et il faudrait qu’en plus, on ferme sa gueule !

     

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    Qui va nettoyer toute cette merde ?

    Qui va payer les heures des valeureux pompiers qui ont sûrement évité le pire ?

    Qui va soigner la terre, les champs, les animaux, les fruits, les êtres humains (accessoirement… quand on lit les recommandations administratives…), et nos enfants ?

    « La terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent ! »

    Visiblement, cette phrase pleine de bon sens n’émeut pas certains, dont la seule progéniture intéressante demeure le taux de rendement des dividendes versés…

    Alors, je vais me joindre à mon collègue Frédéric Quillet , et vous présenter dans quelques jours :

    Le Rapport Bertin.

    Le Canardeurvoulait dénoncer avant qu’une catastrophe n’arrive, les dangers récurrents des sites « SEVESO » situés en plein cœur des agglomérations, ainsi que l’incurie des pouvoirs politiques.

    RUBIS Terminal.

    Malheureusement, Lubrizol nous a devancés de quelques jours.

    Ce tragique accident ne fait que renforcer l’importance de l’information que le Canardeur entend porter à la connaissance de tous.

    Avec Lubrizol, l’Omerta sur les produits toxiques et les risques sur la santé nuit à l’obligation d’informer la population, qui est pourtant un des devoirs des sites classés « SEVESO », et discrédite toute la classe politique.

    Avec l’article du Canardeur, vous aurez une parcelle de ce qui vous attend et que les pouvoirs publics se gardent bien de vous dire.

    … Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol...… Lubrizol…

    ou

    …Rubis Terminal……Rubis Terminal...…Rubis Terminal...…Rubis Terminal...…Rubis Terminal…

    Une nouvelle chaîne de la honte ???

     

    À vous de vous faire une opinion loin des merdias habituels.

     

    Le premier octobre 2019, dans le Canardeur.

     

    www.lecanardeur.com

     

    Ânkh

     

    Mots clés : lecanardeur, le canardeur, journal, investigation, investigations, Rouen, enquêtes, Lubrizol, Seveso, nuage, toxique, politiques, risques, Rubis, Terminal,

  • La démocratie à l’épreuve !

    Hirondelle amour

     

    Le 2 septembre 2019

     

    La démocratie à l’épreuve !

     

    Des milliers de personnes dans les rues :

    - les aéroports et le métro face à l’armée, à Hong-kong, au nom de la liberté,

    - face au « coup d’état institutionnel » d’un Premier Ministre contre ses députés, en Angleterre,

    - pour le droit de vivre décemment sans porter de gilets jaunes, en France,

    - pour réclamer un président valide et des élections, en Algérie,

    - Pour lutter contre la crise économique en Argentine…

     

    Et nous en oublions des millions, des centaines de millions de gens qui luttent quotidiennement

    contre la précarisation de la vie, sur les cinq continents !

     

    Pendant ce temps-là, on nous montre des drones de combats, des robots plus qu’humains, des

    drones bombes intelligents, des avions de combats ultra performants. Ca canarde dans tous les

    coins !

     

    Pendant ce temps-là, des milliards de détritus plastiques envahissent les océans, les fleuves et

    polluent l’air de ses particules jusque dans les neiges de nos montagnes !

     

    Pendant ce temps-là, on nous fait rêver d’un avenir proche sur la planète Mars, on nous fait tourner

    les yeux vers le ciel et les étoiles, comme si le futur se trouvait déjà ailleurs.

     

    Pendant ce temps-là, on envahit nos salons et nos esprits d’une violence télévisuelle meurtrière,

    morbide et quotidienne,

     

    Détourner les concitoyens ( citoyens-cons…) de certaines réalités, jeter de la poudre aux yeux,

    profiter de leur crédulité pour les enfumer…

     

    Lecanardeur va nous faire revenir les pieds sur terre !

     

    Quand la fumée est trop forte, Le canardeur risque de débarquer.

     

    Le Canardeur,

    Journal d’investigation, Journal d’actualité, Satirique, qui fera grincer des dents.

    (Ne vous inquiétez pas, nous resterons modestes!)

     

    On arrive ! Pour en soumettre certains à l’épreuve de la démocratie !

     

    Lecanardeur.com

    Ânkh

     

     

    Mot clés : lecanardeur, le canardeur, journal, satirique, investigation, investigations, Rouen,

    enquêtes, Algérie, Hong-Kong, Argentine, Brexit, Gilets jaunes, drones de combat, démocratie,

    épreuve.

     

     

     

     

     

  • coup de gueule !

    Le 28 août 2019

     

    On vous aura prévenus !

    Le Canardeur est un nouveau journal à paraître en septembre avec une équipe de choc aux commandes.

    Un journal satirique et d’investigations, ainsi qu’un témoin de la vie locale de Rouen.

     

    Le Canardeur sera un journal sans concession. Découvrez ce dont nous sommes capables dans le billet politique du jour.


     

    Coups de gueule, coups de sermons, coups de poings sur la table, le Canardeur n’hésitera pas.

     

    Coup de gueule.

    Que pensez-vous de cette diatribe entre deux gamins qui se chamaillent pour  savoir celui qui pissera le premier sur les feu de broussailles qui ravage un petit coin de paradis. 

    Et que je veux bien que tu me la tiennes pour pisser, que tu me donnes des sous pour l’agiter, mais tu t’excuses d’avoir dit aux filles que tu en avais une plus grande que moi !!!

    Allez-donc expliquer qu’ensuite, le gamin accepte les sous pour faire pipi, et qu’il annonce à tous qu’il n’a pas insulté la copine de son copain qui avait dit qu’il en avait une plus grosse ? Que ce serait un autre méchant copain qui aurait fait une blague en répandant la rumeur ?

     

    Mais à quoi joue-t-on ? (A quoi joutent-on???) Alors que le feu menace toutes les toilettes de l’école...


     

    Bon… passons aux choses sérieuses…

    Le Canardeur sera aussi très éducatif ( ne vous marrez pas sans savoir…)

     

    Je ne résiste pas au petit billet de la justice, (mais c’est juste pour le plaisir des mots), qui a désavoué  monsieur le Maire qui voulait qu’on arrête de faire pipi près de son village quand on a pris trop de EPO…

     Le juge des référés du Tribunal de Rennes aurait tapé sur les doigts du vilain garçon, en invoquant dans son ordonnance «  Le moyen tiré de l’incompétence du Maire de L…. pour réglementer  l’utilisation des produits phytopharmaceutiques (????) sur le territoire de sa commune », qui est « propre à créer un doute sérieux quant à la légalité de l’arrêté contesté ». (France24, 28/08/2019 – 07:18)

     

    Ca doit être un fakenews, mais c’est trop classe…

    Quand la Maîtresse d’école se pomponne pour remettre un sale gosse à sa place, elle y met les formes. N’est-ce pas ?

     

    Lecanardeur.com

    Ânkh 

     

    Mot clès : lecanardeur, le canardeur, journal, satirique, investigation, investigations, Rouen, enquêtes, amazonie, feu, pesticides.