municipales 2020

  • L'impopularité d'En Marche commence à faire causer chez Loulou

    Au dessus des parties

    Ah Sacré loulou ! Alors que l'homme d'affaire était persuadé que sa candidaure passerait comme une lettre à la poste, l'ambiance chez les colistiers commence à s'alourdir comme une dinde de noêl au four à 180 ° et que l'on aurait oublié de vider. Ca suinte ! Entre le désormais indésirable Richard Lecoeur punit comme il se "doigt" par un élément poulpique bien inspiré, les cassures sont entrain de se multiplier suite à la version " nauséabonde" d'en marche Paris .

    Ambiance sinistre pour un candidat qui voit désormais Jean-François Bures pointer le bout de son museau de plus en plus soutenu par l'aile droite. Loulou qui voulait une campagne propre, subit les retours de flammes de ses amis politiques. A vouloir fuir Paris, on est toujours ratrappé.  Lui qui voulait faire de la politique "autrement", le voilà  perdu dans les démangeaisons de la transfiguration politique !

    Quant-à Marine Caron, elle pourrait également profiter de cette débâcle tempétueuse qui emmene aussi ses anciens amis (es) centristes soutiens de J.2L. Et si on ajoute à ce marasme médiatique la flotte, le vent et les innondations...il ne reste plus qu'à trouver une bonne histoire croquante sur le milionnaire pour que la sauce impure soit parfaite !

    De là à ce qu'il retire sa candidature !

    Le Spectre

  • La bète du Grivaudant !

    Grivaux

     

    Voilà que la toile de l'illusion s'enflamme avec une vidéo de cul envoyée par un abruti, récupérée et balancée sur le net (on ne sait comment ) par un con ! La cour de récrée ! Je me demande, mais franchement je me le demande vraiment:  Vers quelle type de société nous allons ? Des élus d'opérette dont certains têtent encore le sein de maman, des trouduk qui passent leur temps à diviser les gens pour mieux régner, et là : Un mec qui se présente pour un poste important et qui photographie sa teube en compagnie de sa maîtresse et qui l'envoie dans les coulisses de la léssive des ondes ! Nous touchons le fond de l'âme humaine.  C'est à en devenir "Brigitte Bardot" des trucs comme ça. Partir dans les bois et caresser des chiens !

    Griveaux est le symbole de cette bête qui nous dévore les entrailles de l'adulte responsable pour devenir des enfants normatifs ! Et ces gens qui passent de plateaux télé en plateaux télé pour soutenir le respect de la vie privée et pour exiger de légiférer internet ! Mais bande de rapaces dégénérés, vous avez vu ce qui se passe sur internet ?

    Le Dark Web où tu peux te trouver des armes ou de la dope voire monter en louanges les entreprises terroristes.... Où ils sont les indignés du Net  et des réseaux sociaux ?

    Les jeunes qui se suicident en direct partout dans le monde ! Ils sont où les indignés des réseaux sociaux ?

    Les ados qui se retrouvent moqués déglingués, traités comme des merdes, humiliés avec des photos volées et publiées sur les " télégraph " " Instagram"  ! Ils sont où les indignés du net ?

    Ils sont où ? Sur les plateaux entrain d'hurler à la mort parce que Grivaux a fait le con avec une pouf ! Et là, ils réclament qu'on agisse pour légiférer le net et les réseaux sociaux avec des amendes ! HALLUCINANT !!!!! Ils ont peur que leurs propres déviances se trouvent un jour sur la toile ! C'est pour le cul qu'ils se bougent ....La protection de la vie privée ? ahahahahah Mais ils s'en broutent les amidales !

    Alors, à un moment tu sais quoi, élu porte-manteaux au regard niais, un jour on va déchirer nos cartes d'électeur. Car si voter, ça sert à a, alors vous nous méritez  pas !

    Les Spèctre.

  • Municipales 2020 Rouen: Vers une pentagonale ?

    Pentagonale

     

     

    La campagne électorale commence. Les protagonistes mettent petit à petit leur stratégie en place.Tout ça ne vend pas du rêve et il faut bien constater qu’aucun n’a de grands projets pour Rouen. En tous cas, ils sont plus connectés avec les réseaux sociaux qu’avec les vrais gens… Le selfie de fin de marché l’emporte sur les idées.

     

    En effet, pas grand-chose à part la surenchère sur les vélos et les arbres… Pour voir un peu plus loin, il faut s’en remettre à la métropole. Et pourquoi pas ? L’urbanisme, le logement, le développement économique, les déplacements, etc.  se jouent à ce niveau. C’est finalement le véritable enjeu de l’élection. Le maire de Rouen pourra-t-il être le président de la métropole ?

    Au vu des listes actuellement déclarées (y en aura-t-il d’autres et Mister palette, qui montre des signes de fléchissement, ira-t-il jusqu’au bout ?) des scénarios se dessinent. L’une des possibilités est d’avoir cinq listes au deuxième tour : Mayer rossignol, Bérégovoy, Bures, Louvel, Pennelle… Et là, ça peut décoiffer !

    Quid des alliances ?

    Mayer-rossignol et Beregovoy

    Alliance comme d’habitude ? Ou pas ? Au vu de la décomposition de la droite et du centre, Mayer rossignol peut être tenté de ne pas faire d’alliance et d’y aller seul. Vu la dispersion des votes et la prime majoritaire, il réduirait ainsi Bérégovoy à quelques élus et éviterait de traîner un boulet comme ses prédécesseurs pendant six ans. Le raisonnement peut s’inverser pour Bérégovoy si celui-ci arrivait devant Mayer Rossignol au deuxième tour (hypothèse moins probable)…

    Bures, Louvel, Penelle?

    Bures, digne descendant de l’UMP, se retrouve coincé entre les deux.  Son alliance avec Louvel serait baroque… En effet, pas soutenu par les républicains au premier tour mais revenant vers eux à travers celui qui l’a poussé dehors au deuxième tour… Ce serait un bel exercice d’avalage et de digestion de chapeau ! En plus, pas sûr que les électeurs suivent. Enfin, liste impossible à faire pour départager les opportunistes… Echec assuré.

    Une alliance de Bures avec Pennelle ? Par impossible car certains des colistiers de Bures sont très proches du rassemblement national… Mais là aussi échec assuré.

    Un rapprochement entre Louvel et Pennelle ne semble pas envisageable….

    Louvel avec Mayer Rossignol ? Pas si impossible, si Louvel est en mauvaise position… ou bien les deux !

    Hypothèse la plus probable, ils se maintiennent tous et se retrouvent avec deux ou trois sièges à l’exception de celui qui sera en tête.

    Finalement c’est bien une pentagonale qui se dessine.

    Pentagonale ? Ça fait penser à un ancien problème de maths, vert (pour être dans l’air du temps écolo-compatible),….

     

    Paul Hittolog

  • Marine CARON ouvre sa plume

    Marine caron

     

    Candidate à la présidence du duché rouennais et unique tête de liste féminine déclarée à ce jour, Marine Caron s'est prétée au jeu de l'écriture dans le cadre d'un recueil intitulé " Il était une fois celles qui osent". Ouvrage regroupant 15 textes, témoignages de "femmes qui n'en font qu'à leur tête" édité par " deux plumes".

    C'est à la la quatrième position du livre, page 57 que débute le playdoyer de la vice-présidence du département . Intitulé " Eh bien, osez !", ce qui est présenté comme une analyse est en fait un jeu de massacre pour la gente masculine qui passe un sale quart d'heure. D'après Marine Caron qui se défend d'être " féministe dure", l'homme attend de la femme qu'elle soit une véritable chauffeuse sexuelle ou une potiche. Si vous ne mettez pas de jupes courtes, fendues, avec un décolleté profond", vous ne risquez pas d'attirer leurs faveurs. " Habillez-vous comme vous en avez envie " Non d'une botte écossaise !

    La candidate ne s'adresse qu'aux femmes dans ce texte et renvoie l'homme à sa place de vicieux considérant  la femme comme un objet ou un passe-temps. Si les électeurs rouennais tombent la-dessus, elle ne va pas se faire beaucoup de potes. Et d'insister sur le fait que si il y a des femmes élues, c'est grace aux lois et rien qu'aux lois. Question mentalité, les choses bougent très peu.  Et pourtant " il y a plus de femmes que d'hommes" et plus de diplômées universitaires que d'hommes insiste-t-elle ! D'un ton directif aux idées arrêtées sur la question masculine, celle qui développe une activité économique liée à l'éloquence et au bien-être s'exprime ici vec des vérités où l'hypocrisie n'a plus de place. Elle se lâche en donneuse de leçons de femme à femmes.

    Elle a raison, la femme, dans certains pans de la société, reste ancrée dans la marchandisation ou la soumission. Malgré tout, l'autrice reste flanquée dans des évidences qui n'étonneront personne ce qui fait effectivement d'elle une femministe de salon inconsciente des véritables réalités quotidiennes et des zones de non-droit où les femmes du peuple vivent des moments inhumains . Analyse ou auto-analyse ? On ne sait que penser ! Féministe en carton, Marine Caron ? La candidate livre ici un témoignage qui ne la met pas en valeur et qui ne donne vraiment pas envie de voter pour elle ! En fait, elle pousse un cri en mode BB!

    Frédéric Quillet

     

     

  • L'UMR association des frères Musulmans ? partie 1

     

    Umr

     

    C'est toujours délicat d'aborder ce sujet : La religion.  C'est encore plus compliqué lorsqu'il s'agit d'écrire sur les frères musulmans. Tout de suite, on vous prête de sentiments racistes et haineux envers l'Islam et ses pratiquants. Dans cet article, il ne s'agit pas de configurer les choses autour d'un rejet ou d'une stigmatisation, mais bien d’essayer de comprendre le lien , si lien il y a,  entre une association rouennaise, l'U.M.R interlocutrice privilégiée des élus locaux et les frères musulmans. Il ne s'agit que d'un premier article. Tout cela se terminera par un dossier.

    Remontons presque 6 ans en arrière. Nous sommes en 2014. Le 15 mars précisément. Ce jour-là se tient la première conférence de l'U.M.R sur la thématique  " Islam et Laïcité". Répondent à cette invitation Le P.S, l'UDI, l'U.M.P (aujourd’hui L.R) et E.E.L.V. Logique, nous sommes en pleine campagne électorale et l'occasion est trop belle pour l'U.M.R de se mettre en lumière. Principal intervenant de cette rencontre : Tareq Oubrou  actuel Imam de la mosquée de Bordeaux et connu déjà, à l'époque, comme proche des frères musulmans.

    Les frères musulmans : Une secte dangereuse !

    Les spécialistes sur la question religieuse sont clairs : Les frères musulmans sont une organisation religieuse  qui aime se faire appeler " confrérie ». Pourquoi pas ! C'est Hassan el-Banna qui en est l'un des fondateurs. Le grand père de Tariq Ramadan serait le " père spirituel" de cette tendance religieuse. Elle est soutenue désormais par le Qatar et la Turquie. Son objectif : Islamiser à tour de bras au travers une dynamique qui diffère selon qu'elle concerne l'orient ou l'occident.

    En France, l'organisation est très active. On compte près de 400 associations cultuelles de l’hexagone affiliées de près ou de loin à la cause . Pour avancer en mode "Light", la planche politique sunnite s'appuie sur l'existant. Hors de question de mettre en avant le logo ! Il fait trop peur. Il y a de quoi ! Les frères Musulmans veulent faire du politique le pouvoir de l'Islam. " « Le coran est notre Constitution »  et la loi de dieu ( la Sharia) doit régner. Ce retour au "modèle des pieux ancêtres" est la marque de fabrique de la secte ! Créée au départ (1928) pour combattre la domination britannique dans le monde Egyptien,  la structure est aujourd'hui une « boule à apprendre » dont l'unique but est de radicaliser ses adeptes à un Islam traditionnel et politique. Si l'organisation avance cachée en France, des éléments nous prouvent que la toile d'araignée est importante. Ce sera le sujet d'un futur article.

    Et l'U.M.R dans tout cela nous direz-vous ? Les frères musulmans font avec l'UMR la même chose que les 400 associations qui leur sont "affiliés" : Ils y vont avec douceur. D' abord, nous ne disons pas, ici, que les membres de l'U.M.R sont des frères musulmans, mais que les liens entre les dirigeants actuels et les religieux proches de la confrérie portent à questionnement.

    D'abord, penchons-nous vers les personnalités qui sont régulièrement invitées dans les grandes "messes" de communication. La plupart ont un lien avec les frères musulman. Tareq Oubrou par exemple, dont les objectifs politiques voulant ébranler la force actuelle de la laïcité sont avérés. est souvent invité. Il fut le premier intervenant dans le cadre du fameux débat que l'UMR organise avec les partis politiques rouennais.  Depuis, l'organisation multiplie les ambiguïtés en donnant trop souvent la parole à des personnes douteuses par leur lien avec les frères musulmans directement ou indirectement. Cette "largesse" d'esprit  est à connaître lorsqu'on est un personnage politique d'influence. 

    Demain, le 5 févirer,  se déroulera à la halle aux toiles une rencontre entre l'organisation "UMR" et les candidats de la république laïque.  Dans le mail interne que nous nous sommes procuré, voyez à quel point l'association a pris de l'ampleur et s'est bien installée dans le réseau politique et religieux. Elle rassemble tout ce petit monde et continue de s'implanter et d'influencer.

    " Plus de 150 personnes ont participé aux vœux 2020 de l’UMR. L’UMR remercie tout le réseau associatif participant.
    L’UMR remercie le maire de Rouen M. Yvon Robert, tous les politiques qui nous ont honorés par leur présence notamment les maires adjoints JM Beregovoy, F El Khili, les élus K. Chekhemani, P. Chabert...
    L’UMR remercie Abdelkrim Marchani (Eveil citoyen) et R. Lecoeur (MoDem), le député adjoint Yanis Khalifa.
    L’UMR remercie le président du CRCM HN M. Karabila.
    L’UMR remercie le père Pierre Belhache et tous les amis catholiques, le Pasteur James Low et tous les amis protestants...
    L’UMR remercie les présidents des mosquées et les chers Imams qui nous ont honorés, notamment ceux de la mosquée de Rouen El kaouthar, la mosquée Yahya (saint Étienne), la mosquée de Canteleu, la mosquée d’elbeuf, la mosquée des hauts de Rouen, la salle de prière de Grand Quevilly, les mosquées de Louviers et val de Rueil....
    L’UMR remercie nos frères franco- turcs et nos frères franco africains du foyer Moise...

    Et pour finir
    Grand merci à Mama’s steak house et JASMIN pour le beau buffet.

    Nous vous donnons RDV pour le Mercredi 5 Février 18h30/ halle aux toiles, pour le grand débat politique organisé par l’UMR entre 5 candidats pour la mairie de Rouen. "

    Bachar "

    Elle favorise même l'un des restaurants qui sert de traiteur et qui  appartient à la famille de l'un des futurs membres de la liste de Nicolas Mayer Rossignol. Membre par ailleurs très assidu aux réunions exclusivement  religieuses de l'association sans y être adhérent par ailleurs. Le mail en question montre de par sa forme un caractère très guerrier dans sa communication . ' L'UMR par ci, L'UMR par là . Genre on martèle" à tout-va.

    Si la présence officielle de l'UMR dans le réseau des frères musulmans n'est pas "démontrable" à 100 %, beaucoup d'éléments nous prouvent qu'elle en est proche. On n'en connait pas le degré. le lien est-il du fait d'une personne isolée de l'association ? Les frères musulmans sont tellement présents en France que l'on ne pourrait les éviter et même si on n'en voudrait pas ?  Bref, c'est une véritable nébuleuse qui fonctionne non pas par la prise en main d'une association en nombre, mais bien par l'infiltration individuelle. Son influence auprès de l'U.M.R est une réalité. Reste à en trouver le degré. Est-elle le fait d'un groupe ou d'une personne ? Il faudra creuser l'investigation pour le savoir. Toujours est-il que l' association n'est pas la petite structure Lambda sans influence. A en juger de par son rayonnement aujourd'hui, il est urgent de se poser la question d'un "bienfait" de cet interlocuteur que les politiques ont jugé bon de  nommer comme " pièce centrale" du débat religieux. Et à en juger par la teneur et la forme du mail de " Bachar" l'un des patrons de l'association, il faudrait très vite se demander s'il s'agit vraiment d'un interlocuteur pertinent.

     

    Fin de la première partie

     

    Frédéric Quillet

     

     

  • La neutralité du PN est sur orbite et elle n'a pas fini de tourner !

     

    Gabin

     

    Ce matin, je me réveille tanquille après une soirée calme dans un monde où si l'on écoute les médias tout explose. Il est 5h30. Je suis un matinal. Le café, les baillements, le deuxième café...Pas de clope ! Je n'ai jamais fumé. Parfois je m'amuse à penser ce que serait ma vie si j'avais fumé.... Je donne la patée au chat... tout va bien. Dernier jour de Janvier. Je vérifie les infos, histoire de m'assurer que je n'ai pas révé la veille ....Ah oui Berlimpinpin est toujours en tête des sondages pour les municipales de 2020. Pourvu que ca dure me dis-je en repensant aux sondages d'il y a 6 ans qui le mettaient à 19 au premier tour alors qu'il fit un score bien moindre. Mais le passé c'est le passé, cette fois sera peut-être la bonne.

    Et puis j'ouvre le Paris Normandie et je tombe sur un papier qui m'étonne ! Et  je pense à autre chose. " Faut que je me mette au boulot" ...." Bosser chez soi, c'est parfois compliqué, le chat miaule, la concierge engueule un locataire (faut l'entendre pour le croire) ". Bref je m'y mets ! une heure, 2 puis 3 et arrive midi ! Et là, je vais regarder mon compte twitter . Je tombe sur une info qui me fait hurler de rire à un point tel que la concierge aurait pu l'entendre ! je lis un twitt du quotidien Paris-Normandie " En préparation des élections #municipales2020, la toute nouvelle Société des journalistes de @paris_normandie et la direction viennent de signer une "Charte pour les élections". Objectif : garantir l'indépendance de la rédaction et informer nos lecteurs en toute transparence."  Et là, mon cerveau revenu de son état réptilien et à nouveau en phase de réflexion, je retourne sur l'article du P.N . D'un coup, il passe d'article insignifiant à preuve que parfois des journalistes devraient revoir leur conception de la neutralité (de la même façon que je devrai revoir ma conception de l'othographe) . L'article est signé BMC. Ouf ce n'est pas BTK, je me sens mieux !

    Le journaliste-neutre rapporte une phrase de Papy Bures (JF. Bures) mais ajoute à son nom le fait qu'il est candidat aux municipales et précisant " le candidat non soutenu par LR Jean-François Bures constate..." Trop fort (jadore dire ça en ce moment...ça passera) . Le " journaliste-neutre" au demeurant sympatique s'amuse dans cet article en utilisant des formulations qui mettent en lumière  le candidat Louvel...Comme au début de l'article. Voyez ce Jean-louis Louvel et son abnégation : il n'a pas de mandat " POURTANT" il est venu au conseil municipal. OUI monsieur BMC, il est venu ! Mais il n'y avait rien d'exceptionnel  ! Et votre"pourtant", vous pouvez le ranger au "terminus des prétentieux" ..." A la maison-mêre". Il est venu en citoyen Parisien. Sympa de faire le déplacement de la capital pour aller voir les rouennais ! Il est venu comme beaucoup de rouennais (ou non) viennent assister à un conseil municipal public ! Partialité quand tu nous tiens.... " Même Jean-Louis Louvel (actionnaire majoritaire de Paris-Normandie, candidat avec les soutiens de LREM, Modem, Agir, les Centristes et LR), pourtant sans siège électif, avait fait le déplacement " . Trop drôle  ! "Oh Jean-Louis tu es tellement incroyable que même sans mandat, tu viens au conseil municipal"

    Dans cette phrase, le journaliste nous rappelle la liste longue de mouvements qui soutiennent le candidat.....SANS ETIQUETTE . Et là c'est l'extase ! En un article le journaliste ridiculise la fameuse annonce du Paris Normandie sur twitter à propos de  la charte de neutralité. Remarquez, la charte est intitulée " Charte pour les élections" Les journalistes ne s'engagent, peut-être uniquement pour les jours d'élection...Qui sait  !

     Donc on sait quoi de cet article :

    1/ Bures n'est pas soutenu par LR qui soutient Louvel...

    2/Que la liste sans étiquettes est soutenue par des étiquettes

    3/ ET....que la neutralité, ce n'est pas pour demain !

     

    Frédéric Quillet

     

  • Municipales 2020 à Rouen: Marine Caron en mode "code couleur"

     

    Marine 1

     

    Vous vous demandez ce que vous voulez faire le week-end ? Déjà, si vous vous posez la question c'est inquiètant. Enfin bref ! Du coup vous parcourez les infos du quotidien politique Rouennais, Le " Ris-pas Mandarine" que vous connaissez mieux sous l'appellation incon"trôllée" Paris - Morandini " dirigé par l'incompétant Loulou de "loulou magazine", homme de lettre sans collier ni simplicité, et vous trouvez enfin une info de "ouf": Marine Caron, expose ses arts politiques à la hall aux toiles qui n'est pas de Toulouse, contrairement à ce qu'affirme Robert Picard, mais bien de Rouen !

    Un Labo d'idée

    Et telle une mandarine Corse cueillie avec délicatesse par la bourgeoisie rouennaise qui s'empaffe de Jean-Louis Louvel le considérant comme inapte à représenter la droite faux-derche rouennaise qui se planque dans des maisons de cathédrale d'une branche catholique qui ferait rougir le cul d'une garce, Marine Caron bloubloutte sur la théorie avariée du labo d'idées ! Alors c'est quoi ce truc d'avenir qui fait même peur à Cyrille "Hanana" (obligé de mettre des "Guy-yeux-mets" prouvant ainsi que ce que j'écris, c'est génial ! ), l'animateur vedette du fortuné groupe médiatique Canal + ? Le labo d'idée, c'est d'abord une idée mise sous une cloche à fromage qui fermente des baux durant et que l'on ressort tous les 6 ans. Marine Caron qui présente le truc comme un machin complétement novateur, dépoussière des codes politiques de vieille tantouze (Merde je vais encore me faire traiter d'homophobe...Quelle époque de merde tout de même ! )  des années 666 et qui consiste à faire croire aux gens que l'on s'intéresse à ce qu'ils pensent .

    Truc de Niouf !

    Marine Caron n'a pas encore 40 ans et elle en est loin. Ceci dit, dans la gestion politique, elle utilise les codes de vieux ! Et telle une naufragée sur une île déserte qui veut éviter de copier l'indigent, la candidate de la bourgeoisie catholique du mont palatin mais Grec, ne s'excuse même pas de son entourloupe !

    Des ateliers bidons !

    Un exemple d'atelier "labo d'idées" version Marine Caron et soutenu par l'ensemble des Caronnistes et des carilloneurs rouennais et "par-foi"...d'ailleurs. On vous pose une question : Par exemple: "Etes vous pour ou contre l'armement de la police municipale" ? Et vous avez sur la table, deux vases. L'un pour les oui et l'autre pour les Non. Vous votez pour l'une des réponses avec des bouchons quelconques que l'on force à se positionner ! Les pauvres !!! Et puis, quand vous apprenez que les soutiens de Marine Caron peuvent voter, vous voyez un peu le niveau du labo d'idées : De la manip à glaçons "hypno-nique"

    Non seulement vous ne pouvez pas en débattre (faut dire "oui" ou "non" ), mais en plus la question et le sujet ne viennent même pas de vous ! Bravo l'artiste ! Génial ! La manipulation politique derrière cet atelier est inouïe ! Ca te donne envie d' aller voir les autres ! C'est tragique tout de même ! Peut-on envisager, ne serait-ce qu'un instant, la force de l'entourloupe qui se dégage de cette Doustouille ?  ( Ah oui j'oubliais, certains mots que j'écris n'exitent pas dans  votre réalité, mais, par une vision frôlant la saugrenuité, cela n'altère pas la compréhension de la phrase! Voyez comment marche un cerveau. On peut vous faire comprendre des choses avec des mots inconnus. C'est aussi cela la manipulation mentale, à l'image du labo d'idée des Caronnistes).

    Un truc ininteressant !

    Au final le labo d'idées initié par Marine Caron et les "M" du clan, n'a eu aucun intérêt. Bien évidement, les organisateurs affirmeront le contraire, mais le fait est que nous avons tout de même deux points de satisfaction. Le petit "cake" offert était apétissant et l'équipe Caronniste était rajeunit lorsqu'on compare celle des autres candidats. Ca faisait plaisir à constater ! Malgré tout, ce fut d'un ennui indigeste ...Après, on ne m'a pas obligé de venir....Par contre les mails internes chez les "M" furent ignoblement énormes ! Du coup, les participants étaient-ils des "citoyens lambda"?  Une personne intérrogée sur sa présence me dit " Ah bah j'ai été invité à venir"...

    La foi justifie les moyens et  les codes-couleur !

    Pour terminer ce truculent article "bienveillant",  penchons-nous sur le code-couleur du tract de Marine Caron. Pour le contenu, c'est déjà torché ! tout insipide et poutrofiolle ! Par contre, vous le savez, vous n'êtes pas des tâches tout de même sauf si vous votez Guillaume Pennelle, le code couleur d'un document de propagande politique est essentiel et surtout la chose sur laquelle insiste tout candidat qui pense se respecter.

    Les codes - couleur et la maquette de document de Marine Caron, sentent la grenouille de bénitier à " fond la caisse" !  On connait, grace à ces codes, le premier cercle des électeurs de la toute récente Vice - Présidente du département : Les cathos ! Les cathos qui donnent l'oseille au diocèse en plus! Bref, les piliers de l'une des plus grandes secte vicérale que notre intelligence n'a jamais pu éliminer de l'influence politique : L'église catholique !

    Preuve en est ce comparatif qui vous dit tout :

    Caronnite

     

    Comme on le dit dans les milieux autorisés : Il n'y a pas photo ! Et attention : Toute ressemblance avec une maquette diffusée dans la cathédrale de Rouen, n'est  pas du tout fortuite.

    Donc, au final, pour en terminer avec ce premier acte du début de la campagne de Marine Caron: Circulez, il y a tout à "Re-voir"

     

    Joseph Bernard

     

  • "minicipales" Les idées à minima de Marine Caron

    Marine 1

     

    Notre unique femme tête de liste pour les prochaines municipales d'a Rouen peut mieux faire en terme de communication ! Franchement son premier document de campagne peine à nous motiver ! Espérons que les 7 réunions publiques qui se sont déjà déroulées vont apporter du "biscuit" de terrain  afin de donner du corps aux propositions et argumentaires trop embarqués dans des phrases pompeuses sans aucune nouveauté pour la ville. " Porter un nouvel espoir", "accompagnons ceux qui nous entourent pour mieux vivre ensemble" " .....Rouen , une ville ou l'on respire et où il fait bon vire" etc... Avec en plus des propositions que l'on retrouve du côté des autres listes, on ne sait pas ce qui nous donne l'envie de voter pour Marine Caron.....peut-être juste une chose : Son intelligence, sa volonté et sa fraîcheur !

    Marine Caron l'a prouvé dans le cadre de ses fonctions au département, c'est une gagnante, une battante et une bucheuse ! Elle a ce tempéremment que beaucoup d'élus n'ont plus. Elle écoute tout le monde et participe au bon développement du département. On peut regretter qu'elle soutienne une majorité qui méne le bateau à la dérive social et associative, mais ce ne sera pas à cause d'elle directement . Même son ancien adversaire aux départementales, Eric de Falco, reconnait son travail et son serieux.

    Une campagne, ça se joue sur un nom, un moteur avec un véritable chef d'orchestre ! Si Marine Caron veut peser dans cette campagne,  elle a tout intérêt à être d'un ton plus incisif avec des phrases courtes allant au coeur du problème ! Arretons le blabla de la bien-pensance boboïste et intello que l'électeur déteste ! Si elle veut toucher le coeur des rouennais, il lui faudra être plus direct, provoquer, parler du bilan de Robert, évoquer Lubrizol, Parler de l'emploi, de l'action sociale, de l'insertion . Bref, tout ce qui ne figure dans ce document trop "gentil"

    On est encore loin de la dernière ligne droite. Il est à espérer que le ton de ses futurs documents changera.

    Allez Marine ! Fouttez-leur la patée à ces Spermecs  qui considèrent que la tête de liste est leur propriété ! Battez-vous et sortez vos griffes ! Plus de "gnan-gnan-chamallow !"

    J.O