Ils se lancent !

Tout a l ego

 

Rouen la Bizantine, crayon de papier et on oublie! Nous sommes en periode électorale et on ne va pas en rajouter. Un Silo brûle.Comme c’est moins spectaculaire et, heureusement maîtrisé, c’est « Peau de chien» Apparemment on n’en reparlera pas de si  tôt

Et puis dans l’actu rouennaise, c’est le pré-chauffage politique d’une campagne qui risque de nous mener vers l’indécision. Si les sondages locaux donnent la part belle à Berlimpinpin, ce dernier voit sur sa gauche l’apparation officielle d’un sbire de «franc-Mélanchon». Lionel Descamps a décidé de mener une liste insoumise. Insoumise à quoi ?  Sur ce point, rien n’est clair. Les pseudo-révolutionnaires, intellos-prof-donneurs-de-leçons pourraient siphonner des voix aux  «réenchantés» de la liste «écolocompatiblo-socialo». C’est là dessus que «yoyo» compte certainement se mobiliser. Lorsque «amertume et revanche»  se mêlent aux coups fourrés, on dépasse parfois les bornes. A droite, ce n’est pas mieux. Trois listes se positionnent et se réclament de l’union de la droite et du centre :Trop drôle et dommage que Haddad ne s’y soit pas mis également.

Drôle en effet mais affolant ! Papy-Bures face au millionnaire de papier pote du patron de Lubrizol. Les électeurs auront tout de même la possibilité de se rassembler autour de la seule femme tête de liste: Marine Caron, qui chasse l’électorat conservateur, la bonne bourgeoisie rouennaise qui déteste l’arrivisme de Louvel et la « Bures-compagnie» dans laquelle on retrouve Sprimont (proche du rassemblement national) et le «bulot-chrétien» spécialiste des scores proches de «O», le bien-nommé «Devaux» ! Mais que l’électorat ne s’inquiete pas : Tout ce petit monde se retrouvera sur la même liste au second tour, même Marine qui avait, vainement tenté de rejoindre Louvel avant de se lançer vraiment vers son destin à 4 % Comme quoi, la dissidence est souvent une affaire lugubre. Demandez à Sarah Balluet ce qu’elle en pense ?

Le Spectre

 

 

politique rouen grand rouen europe ecologie les verts EELV parti socialiste Le canardeur Haddad Caron Bures

  • 1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Commentaires

  • El faso
    • 1. El faso Le 31/01/2020
    Les pauvres rouennais ne sont pas vernis avec des guignols de ce genre ...

Ajouter un commentaire