La télé d'aujourd'hui

  • Alerte Info / Epidémie : Attention au Praudavirus

     

    Pascal praud 681x358

    Pascal Praud : Premier  humain porteur du Praudavirus !

     

    Virus encore inconnu il y a peu de temps, le Prodavirus, est arrivé telle une traînée d'huile contreversée. Le Praudavirus est un dérivé du ZEMMOURIUMTIBERUS, autre substance dangereuse que le canal TNT entretien sournoisement sur son réseau entre deux pubs et trois putes. Pour savoir si vous en êtes atteint, autodiagnostiquez-vous très rapidement.

    D'abord, balladez-vous dans votre quartier. Si vous rencontrez un gauchiste et que vos poils s' hérissent tel un matou en colère, alors consultez tout de suite. Car, oui, le Praudavirus accélère la haine de la gauche. Si vous allez vers un gauchiste lors d'une soirée à la faculté de lettre et que vous lui dîtes " Môssieur, vous utilisez l'éducation nationale pour propager les idées de Marx, c'est une honte !" ...là ça devient serieux. On peut dire que vous êtes atteint. Autre symptôme évident : Si vous vous retrouvez à défendre dans un débat le syndicat U.N.I  et Valeurs actuelles, deux environnements où le microbe de la haine de l'étranger se développe comme des mouches dans un tas de merde, alors vous êtes assurément atteint.

    Des antidotes ?

    On ne connait pas trop le remède à cette saloperie ! Le Praudavirus est difficile à éradiquer. Certains sont déjà trop atteint. Gerard Carreyroux et Jean-Claude Dassier sont condamnés. Quant à Boby Lapointe, il a de la chance. Il n'a jamais croisé Pascal praud et heureusement ! Le virus est en effet appelé ainsi de par son premier porteur : Pascal Praud. Journaliste sportif de seconde zone, il fait parler de lui au moment de la grève générale des journalistes de la chaine I-télé (CNEWS aujourd'hui)  en jouant le "jaune " de service pour assurer les émissions. Du coup, pour le remercier de sa soumission totale, les patrons de la chaîne le propulsent sur une quotidienne politique intitulée " l'heure des pros". D'abord diffusée le matin, elle sévit désormais deux fois par jour....le matin et le soir. Son rôle ? Instituer dans la P.A.F (paysage audiovisuel français) une certaine normalité pour le culte d'un ordre nouveau fondé sur la résurrection des idées nationalistes et un certain racisme à la française "année 40 "  en utilisant le prisme du populisme exacerbé.

    C'est au cours de ces émissions débiles et sans intérêt pour un être normal que le Praudavirus s'est développé. Principale incubatrice : Elisabeth Lévy . Bonne comme ses pieds, elle saute de sarcasmes puants en arrogances pétochardes en insistant sur des intonations de pleurnicharde avinée en résine de nationalisme et d'antigauche primaire.

    Comment se protéger du Praudavirus ?

    Pas simple. D'abord vous pouvez ignorer les incubateurs et chasser de votre vie l'émission animée par Pascal Praud. Vous pouvez aussi écrire au groupe canal + ou au C.S.A pour demander la fin de la récré et de sortir l'antidote immédiatement pour que les dégâts de ce virus soient le moins important possible. Il est encore temps. Vous avez aussi le droit de vous battre en allant expliquer au gens votre entourage que le Prodavirus est une gangraine pour le "vivre-ensemble" et le respect des droits de l'homme en espérant que jamais aucun des premiers porteurs de cette merde ne deviendra ministre de l'information ! *

    Frédéric Quillet

     

     

  • Desarbres

    Desarbres

    Romain Desarbres à droite (Faut -il  le préciser ?)

     

    Et voilà que Romain Desarbres inaugure notre nouvelle rubrique. Le journaliste sévit dans la matinale de l'enseigne médiatique Cnews. Et ce matin, il a poussé la chanson du mépris populaire sur un niveau qui vaut le détour. Le gazoullis du présentateur est teinté de divers vocalises aussi criardes que réalistes. D'abord rassurez-vous, Romain Desarbres est un journaliste serieux. Il sait ce qu'il fait . Il est tout sauf un "im'praud'visatoré " C'est peut - être ce qui fait de lui une anguille aiguisée et dangereuse. Il a les dents longues et adore arborer son sourire de circonstance. Avec les femmes, c'est un séducteur. Parfois trop même. En témoigne notre photo tirée du générique de la matinale de l'an dernier. Il caresse sa cravate bien proche de sa collègue avec un sourire de gamin-polisson.

    Desarbres le mondain  outrecuidant !

    C'est ce matin en abordant le sujet redondant de la galette des rois qu'il a fait montre d'un des traits de son caractère hors caméra. Une de ses collegues lui demande comment il fête les rois...L'homme répond " Comme d'habitude, je me rends chez mon fournisseur habituel et lui commande une galette qui coûte très cher ....mais rassurez-vous chers telespectateurs, les supermarchés  vendent aussi de bons produits" . Par cette phrase, vous obtenez le vrai Desarbres : Celui qui est au dessus ! Le prince de condor ! . On ne saura jamais si le journaliste avait conscience de la connerie qu'il pouvait dire. Mais rassurons-nous, Cnews ne lui en tiendra pas rigueur car la chaîne info adore mettre en avant des animateurs truffés d'égo.

    Il reste que Romain Desarbres  tient pour un présentateur correct et professionnel. Parfois il dérape, mais il sait se tenir devant les caméras. D'après un pote qui est technicien à la chaine, il serait, hors-caméra, infecte et imbu de sa personne ! Vous y croyez vous ? Remarquez, faut le prendre de qui ça vient ! Un mec jalou qui doit se faire faire quoi ..... 1200 euros net par mois ...Pas étonnant qu'il puisse détester Romain !

     

    Frederic Quillet