Le canardeur papier, c'est pour bientôt

 

Magritte

 

Putaing ! Est-ce qu'on n'est prèt ? D'ailleurs naissons-nous prêt ? Et d'ailleurs kesk'être prêt ? Préti, prétal prétus ! Ferventer sommes-nous en mode latinos-distingué !

C'est toujours grisant quand tu crées un truc et qu'il va être édité.... Peut-être qu'il faudrait écrire "Blanchant" car au niveau du gris, ca devient pas clair ! C'est pas comme il y a 7 ans quand nous sortoumes le numéro un du canardeur ! Quel souvenir ! Le journal était imprimé depuis des jours et au moment de la vente, paf ! L'affaire Merah nous tombe sur le palto ! Alors, tu vois machin  ? Tu le vois le pont ? Bref, malgré tout, nous fîmes un Tarkon ....un bata ...Enfin bon, tu nous as compris ? 

Et puis  et puis 5 ans après l'arrêt du brouillus magzimus, nous r'vla ! avec une autre équipe, une autre dynamique. certains nous ont quittés...mais vraiment ! Nous pensons à eux. On les appelait Moule-frite et Simone de Bavoir ! En réalité, il s'agissait de Philippe Méoule et Cécile Geng. Alors voilà les potes, cette nouvelle aventure vous est dédiée où que vous soyez bande de nains ! Chiasse ! Vous nous manquez "grave" ....

Nous reprenons le flambeau avec un enthousiasme affolant. Vous allez en redemander. Satire et investigation !!! Treskurbique ! Et à tout cela nous allons ajouter de la créativité du délire, du vrai, du faux, du morbide, de la fiction....des fausses-fake-News ! 

Le site prendra un peu plus d'ampleur. Il y aura du gratuit et du payant. Bah oui  ! Et vous, les" morcelés" des médias pré-fabriqués, les vrais insoumis de l'information, les déjà-dégoutés du Poulpe, les incompris du Paris-Normandie et ceux qui aiment l'écriture décalée, l'oreille de minuit, la muse écarlate, les lendemanins qui troufouillent ! Vous serez gâtés . Et les autres, allez vous gratter ! 

N'empêche que défendre la liberté d'expression, ce n'est pas donné à tout le monde ! Preuve en est : Nous sommes pauvres ! Nous n'avons ni palettes à recycler, ni sceries à racheter et surtout pas de Jet privé! ...Après, chacun sa louve et les grues seront bien gardées  ! 

Le Canardeur est le début d'une aventure qui va nous mener loin si dû moins, nous ne nous faisons pas péter la tronche avant ! Alors, en attendant, restez branchés sur notre site à 3 balles et à très vite pour le journal papier ou numérique ! On vous en dit moins très bientôt bande de veinards !

Frédéric Quillet 

 

 

 

politique rouen Le canardeur mensuel sartire

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire