La fiente de mouche

 

Mouche 201

 

Le père Gorus, homme de foi hépathique avant le grand dégavage des oies françaises pendant les jours pairs de la terreur menée par Rob Hespierre au 18 ieme siècle, maîtrisait l’usage de la fiente de mouche pour créer  des potions dont il avait le secret.

Par exemple, sachez que la fiente de mouche règle le problème des brûlures. Voici  comment faire  

1/ Choisissez une mouche de votre cheptel . Vieille de préférence car elles possèdent une bonne réserve de merde .

2/ Pressez très fort la  mouche, vivante, pour que la fiente sorte d’un coup ( c'est plus tendre)

3/Mettez la fiente au frais pendant une heure

4/ récupérez le tout et mélangez-le, délicatement, avec grace, dans de l’huile rosat et appliquez le produit obtenu sur la plaie.

5/Je l’ai moi-même  expérimenté sur une griffure de chat qui se transformait en vénérable purpulent, le résultat est immédiat !


NDLR: Max  Post et Frimin Tefoix affirment que cette fiente mêlée avec de l’oximel est admirable dans la suffocation et soulage ceux qui ont mangés des potitons avariés !

Cette fiente  a sauvé beaucoup de gens à l’époque de Galien . On la faisait boire aux malades avec de l’hypocras fait de miel et de vin pour atténuer le gôut  

Petit Bébert

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire