Lubrizol: Le feu se serait déclaré à l'exterieur de l'usine

 

Img 20190926 081305

D'après une source proche de l'enquête, le feu se serait déclaré à l'exterieur de l'usine. Ce qui prouve la dangerosité de l'ensemble des sites Sevezo et qui pose, bien évidemment, la fâcheuse et épineuse question de la sécurité et de la responsabilité des Politiques quant-à l'attribution des permis d'exploitation. En effet, la pétaudière permanente n'est pas arrivée toute seule dans la ville. Il a bien fallu voter des autorisations. Peut-on parler de négligeance politique ou d'inconscience ? Et doit-on porter plainte uniquement contre Lubrizol  ou se retourner contre les élus de l'agglomération qui entretiennent et développent  ce lieu destructeur depuis plus de 50 ans . Alors, oui, ca paie des taxes et ça crée des emplois. Faut -il pour autant construire une ville où le risque d'explosion reste majeur et mortel pour la population ?

Dans notre numéro qui sort cette semaine, vous allez découvrir l'incroyable vérité qui démontre bien que depuis l'explosion d'AZF (2001) et le premièr accident de Lubrizol que nos élus rouennais n'ont pas retenu la leçon ! Et c'est très inquiétant pour l'avenir...

Joseph Bernard

 

politique rouen grand rouen beregovoy europe ecologie les verts EELV parti socialiste Lubrizol inconscience élus

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire