Municipales 2020 Rouen: Vers une pentagonale ?

Pentagonale

 

 

La campagne électorale commence. Les protagonistes mettent petit à petit leur stratégie en place.Tout ça ne vend pas du rêve et il faut bien constater qu’aucun n’a de grands projets pour Rouen. En tous cas, ils sont plus connectés avec les réseaux sociaux qu’avec les vrais gens… Le selfie de fin de marché l’emporte sur les idées.

 

En effet, pas grand-chose à part la surenchère sur les vélos et les arbres… Pour voir un peu plus loin, il faut s’en remettre à la métropole. Et pourquoi pas ? L’urbanisme, le logement, le développement économique, les déplacements, etc.  se jouent à ce niveau. C’est finalement le véritable enjeu de l’élection. Le maire de Rouen pourra-t-il être le président de la métropole ?

Au vu des listes actuellement déclarées (y en aura-t-il d’autres et Mister palette, qui montre des signes de fléchissement, ira-t-il jusqu’au bout ?) des scénarios se dessinent. L’une des possibilités est d’avoir cinq listes au deuxième tour : Mayer rossignol, Bérégovoy, Bures, Louvel, Pennelle… Et là, ça peut décoiffer !

Quid des alliances ?

Mayer-rossignol et Beregovoy

Alliance comme d’habitude ? Ou pas ? Au vu de la décomposition de la droite et du centre, Mayer rossignol peut être tenté de ne pas faire d’alliance et d’y aller seul. Vu la dispersion des votes et la prime majoritaire, il réduirait ainsi Bérégovoy à quelques élus et éviterait de traîner un boulet comme ses prédécesseurs pendant six ans. Le raisonnement peut s’inverser pour Bérégovoy si celui-ci arrivait devant Mayer Rossignol au deuxième tour (hypothèse moins probable)…

Bures, Louvel, Penelle?

Bures, digne descendant de l’UMP, se retrouve coincé entre les deux.  Son alliance avec Louvel serait baroque… En effet, pas soutenu par les républicains au premier tour mais revenant vers eux à travers celui qui l’a poussé dehors au deuxième tour… Ce serait un bel exercice d’avalage et de digestion de chapeau ! En plus, pas sûr que les électeurs suivent. Enfin, liste impossible à faire pour départager les opportunistes… Echec assuré.

Une alliance de Bures avec Pennelle ? Par impossible car certains des colistiers de Bures sont très proches du rassemblement national… Mais là aussi échec assuré.

Un rapprochement entre Louvel et Pennelle ne semble pas envisageable….

Louvel avec Mayer Rossignol ? Pas si impossible, si Louvel est en mauvaise position… ou bien les deux !

Hypothèse la plus probable, ils se maintiennent tous et se retrouvent avec deux ou trois sièges à l’exception de celui qui sera en tête.

Finalement c’est bien une pentagonale qui se dessine.

Pentagonale ? Ça fait penser à un ancien problème de maths, vert (pour être dans l’air du temps écolo-compatible),….

 

Paul Hittolog

 

politique rouen beregovoy EELV Le canardeur municipales 2020 Pentagonale politologue Mayer-Rossignol bures Louvel politique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • El faso
    • 1. El faso Le 13/02/2020
    Vont-ils parler des alliances envisageables à leurs éventuels électeurs ?
  • koko le  matheux
    • 2. koko le matheux Le 12/02/2020
    Le père Gustave a fait faucher son pré pentagonal d'une superficie de 3420 m². Il décide d'y laisser brouter ses cinq chèvres. Chacune des bêtes est attachée avec une corde lui permettant d'atteindre exactement le coin suivant. Elle broute ainsi :

    • La moitié de ce qu'elle partage avec une autre.
    • Le tiers de ce qu'elle partage avec deux autres.
    • Le quart de ce qu'elle partage avec trois autres.
    • Le cinquième de ce qu'elle partage avec les quatre autres.

    Combien peut-alors brouter chacune des chèvres ?

    Vous avez 4 heures.

Ajouter un commentaire