politique locale

  • Municipales 2020 : Marine Caron candidate

    Marine caron

    Toujours en pleine forme Marine Caron ! Après les petits bateaux, la grande gym   (troisieme en partant de la droite ) Crédit photo: ASDA

     

    Ce n'est pas Patrick Chabert ni Robert Picard et encore moins Frédéric Quillet qui pourraient en faire autant ! Marine Caron Sportive parmi les sportives et surtout femme politique connue pour son franc-parler et son engagement tout azimuth, se lance dans l'arène des municipales. Elle ne veut pas être adjointe...mais carément Mairesse d'une ville de plus de 100 000 habitants. Celle qui doit à Hervé Morin et Catherine Morin Desailly le fait d'avoir été lançée en politique en devenant conseillère départementale en 2016 ( sait-plus...2015...14 ? je suis nul en date ), s'est, par la suite, construite une réputation toute seule. Et bien évidemment, "Haras-man" et la "reine-mère" n'ont rien vu venir.

    Faut dire que l'émancipation de la "nouvelle" a été rapide. Marine Caron, maîtrise son image, travaille ses dossiers et développe une faculté à être partout à la fois sans jouer à la potiche-Schiappatiste. Posez-lui la question sur n'importe qu'elle dossier qu'elle gère, elle vous répond direct, sans tablettes ni aide-mémoire. Et quand elle ne sait pas, elle l'admet humblement sans chichi .

    De l'avis de l'ensemble des personnalités politiques rouennaises (drauche et groite confondus), Marine Caron est la plus intelligente des nouvelles figures politiques apparue à rouen ces 5 dernières années. Elle a su, avec prudence, se créer un sacré réseau et vous pouvez en être certains, elle aura dans les 10 années à venir des responsabilités de haut niveau dans notre métropole. SAUF QUE....Oui il y a un "SAUF" ! faudra attendre encore un peu avant de la voir sur le trône de la ville rouennaise. 2020 est pour elle un tour de chauffe. Certains pensent que c'est trop tôt. A moins de 30 ans, elle a encore du temps devant elle. Bruler les étapes c'est aussi, parfois, bruler ses ailes. 

    Quoiqu'il en soit cette candidature, même si ce n'est pour l'instant qu'un coup de pocker en attendant les désignations officielles de LREM et " les arrangements entre amis" , va en énerver plus d'un, et le premier à le manifester est Patrick Chabert. L'ancien candidat centriste à, en effet, manifesté sont étonnement sur cette candidature. 

    GENIAL,  ILS VONT SE CHICORER LA TRONCHE !  Continuez Marine. Au canardeur, on vous soutient à donf. Et pendant que notre redak chef ira encourager Bérégovoy, nous on vas s'occuper de vous car heureusement qu'il y a des femmes comme vous pour bousculer un peu les mecs et leur petit pouvoir mesquin ! 

    A PROPOS, Vous acceptez une interview pour inaugurer notre radio - télé chaîne youtube en Novembre ? 

    Joseph Bernard

  • Le gland du mois: Le Modem rouennais

     

    Bayroulpe 

    Toujours aussi Poulpiques les Bayrouistes 

     

    Qu'est-ce que c'est dur d'écrire un dimanche en plein mois de Juillet et en plus avec un temps estival pendant que des empafés "lustriques" se chauffent les miches à Ibiza !!!  Plus que dur, c'est une torture voire une preuve de sado-masochisme précoce ! Adorerai-je faire le chien ? Qui sait ! Parfois, malgré l'opposition des éléments naturels qui vous poussent à l'oisiveté "terrassique", on se prend à réagir sur des articles moins extras que terrestres...

    Ainsi, amis (es) de mon style inimitable anti-poulpique et très Carolingien, un jour, alors que je parcourrai la lande rouennaise recouverte de béton et d'arrêts de bus évangélisés par Jycé Decaux, je m'autorisais une halte dans un des bistrots où le café est encore à 1.40 € ce qui reste un maximum pour une dose ridicule de féca et un dé à coudre en guise de tasse. Je me mis à parcourir le Paris-Normandie, l'organe de presse du candidat non-déclaré mais très intéréssé par la question des municipales, j'ai nommé J-2"L" (Jean-Louis Louvel pour les "rupitains"). Et, croyez-moi ou non, je tombe sur un article qui me fait écarquiller mes yeux pourtant en somnolance perpétuelle depuis la mort d'Henry 4 : Le Modem s'est réuni (ce qui est déjà un exploit) et en plus, l'équipe "Orange" s'est choisi son chef de file pour les municipales de 2020 dans le cadre d'un vote démocratique (ou Lecoeuratique, c'est comme vous voulez,"Lecoeur", c'est le "tronpa" du Modem rouennais) : Il s'appelle Jean-Louis Louvel  ! Serait-ce le même Jean-Louis Louvel qui claironne à tout-va qu'il veut faire changer les choses en politique, faire des machins nouveaux et être honnête ?  Il va nous manquer !

    Bon, il est vrai que Lecoeur n'annonce pas qu il souhaite une liste Modem avec notre " LouLou" en tête de liste. Il faut voir plus grand" dit -il . Mais bon, la démarche est tout de même foireuse et très tordue. Et vas-y que je saute sur l'occasion pour tenter d'alpaguer le type que est encensé par les réseaux fermés au grand public. Ces vrais réseaux qui controlent la démocratie et qui se donnent l'objectif de prendre Louvel en otage pour en faire un symbole d'angelisme et de réussite. L'homme au jet privé aurait des grandeurs de respect et d'égalité ! Génial ! Nous sommes heureux. Ira-t-il jusqu'à proposer un tour d'avion gratuit aux gosses des quartiers ?

    La suite de l'article nous apprend que le maître du Paris Normandie donnera sa réponse au Modem après les vacances. Et là j'éclate de rire dans le bar désert. Le serveur me regarde d'un air joyeux . Oui, il faut vous dire que le café était "dégueu" et qu'il ne poussait pas au rictus positif ! Alors, réfléchissons : Donc d'abord des choses à signaler: 

    1- Constatons que le modem rouennais n'a pas de candidat crédible puisque'il élit un type qui n'est même pas au courant de la démarche selon le journaliste du P.N

    2-Que Lecoeur ( On l'appelle aussi "l'investi" ) fait croire à la création d'une liste alors que le Modem rouennais n'a pas les moyens de se faire une liste crédible. 

    3- Que le journaliste du Paris Normandie, pourtant très souvent ironique habituellement, se contente d'un papier mou comme une guimauve à la pêche !

    4- Et, pour terminer cette liste de "choses",  qu'il s'agit d'une technique maladroite pour montrer au LREM rouennais qui à la plus grosse. Style rapport de force bidon pour négocier des places elligibles sur la liste de Adam ! " Christiane, passe-moi le sel ! "

    La noix d'honneur pour le Modem ridicule avec un Richard Lecoeur "sancerrement" nôtre ! Mais bon, ils pourraient aussi recycler Régine Marre... au Modem non ? La conseillère municipale éternellement opposante depuis 8 ans semble vouloir jouer un rôle dans cette campagne !!! Imaginez le tandem " Marre-Louvel". Le " Marlouvel" pourrait devenir une marque de mércurochrome ou de sparadra à tête de bûche ....Qu'en pensent les flagorneurs centristes rouennais du dithyranbique Modem rouennais. 

    Gland gm

    Le Gland d'Honneur pour Le Modem et un deuxième pour Richard Lecoeur, l'homme qui se croit indispensable ! 

    Joseph Bernard