Lubrizol ou le mépris de l'homme !

 

Lubrizol

 

Quand aurez-vous un raisonnement humain ?

Quand aurez-vous le moindre bon sens, la moindre compassion pour dire simplement ce qui inquiète les gens pour leurs enfants ? Ce qui les inquiète pour leur vie.

Mais, Putain, pourquoi ne dites-vous pas qu’est-ce qui a cramé ? Depuis plus de quatre jours ! Merde ! Les gens, les rouennais, les picards, les gens du Nord, les Belges ne sont pas des bestiaux ! Ce ne sont pas que des fiches de paie, que des charges en bas d’une page qu’on nomme bulletin de salaire.

Vous avez en face de vous des êtres humains !  Des êtres humains qui s’inquiètent pour leurs enfants, pour leur vie, pour leurs familles, des gens qui s’inquiètent pour manger, pour boire de l’eau, du lait, pour manger des légumes !

Pourquoi ne dites-vous pas ce qu’il s’est vraiment passé ?

Vraiment, on s’en fout de savoir d’où le feu a démarré, parce que vous allez-nous dire quoi, que c’est une histoire d’assurances, et que si le feu a pris de l’extérieur, Ahhh, ben Lubrizol n’est pas responsable, donc ni responsable, ni coupable, « ce n’est pas de ma faute... ».

Mais cela, LES GENS S’EN FOUTENT !

Les assurances sont là pour payer ! Les milliards nécessaires pour réparer ce désastre écologique, sanitaire et humain, c’est donc la seule chose qui vous importe d’éviter de payer ? Ce n’est pas moi, c’est l’autre !!!

Des entreprises internationalisées comme Lubrizol, propriété de Warren Buffet, un des hommes les plus riches du monde, savent pertinemment qu’elles sont couvertes par des assurances, des contres assurances, des sur-assurances, que le seul leitmotiv qui ressort de toute cette hypocrisie médiatique, c’est de ne pas être responsable, donc de ne pas payer !!! Quelle HONTE !

Pas une seule fois, les dirigeants de Lubrizol ne se sont intéressés du sort de leurs concitoyens !

D’ailleurs, en aucune façon, Lubrizol n’a parlé d’aider, d’indemniser, de soutenir ceux qui nettoient leur merde ! RIEN !

Juste : en portant plainte contre X, elle cherche à dire : « c’est pas moi ! » Lubrizol cherche juste à affirmer : « c’est pas ma faute ! ». Qu’importe si ce sont ces produits qui ont cramé !

Qui va aider les agriculteurs chargés de vider leur lait dans le lisier quand les trois grands groupes laitiers n’en veulent pas ?

Mais Putain ! Dites-nous, dites à ceux qui ont vu ce nuage noir sortir des bouches de l’enfer au-dessus de leur tête et les intoxiquer, dites-leur simplement ce qu’il s’est passé !

Qu’est-ce qui a cramé ? Est-ce dangereux pour eux ? Pour leur vie ?

C’est cela que les gens veulent savoir. Ils s’en foutent de savoir QUI va payer. De toute façon, ils n’en verront jamais la couleur...

Simplement, en ne disant rien, en restant hautain et méprisant, on ne disant pas quels produits se trouvaient dans ces entrepôts, en tentant de vous dédouaner à peu de frais en affirmant, je ne suis pas coupable, je ne suis pas responsable, donc je ne paierai pas, vous méprisez la vie humaine !

Ce n’est pas cela que l’on exige, PUTAIN DE BORDEL !

On veut savoir qui va nous soutenir pour nettoyer toute cette merde, qui va nous aider à soigner nos gosses, nos parents âgés, qui va soigner la ville, les champs ?

Pourquoi un premier ministre, du haut d’une arrogance frôlant le mépris le plus absolu pour la détresse humaine, dit qu’il n’y a rien à craindre !

Dites-nous ce qui a cramé ! Dites-nous ce qu’il y avait dans ces fûts qui ont explosé dans la nuit !

Arrêtez de prendre les gens pour des CONS ! C’est simple, non ? On veut un peu de respect. De considération.

Contrairement à ce que dans vos hautes sphères financières, de dividendes, de financiers, d’ultra-riches, etc., vous ne comprenez pas, c’est que les gens se foutent que vous vous gaviez de dividendes, de grosses bagnoles, de yachts,

La seule chose qu’ils demandent, c’est de pouvoir vivre dignement de leur travail, de vivre heureux, sainement, et tranquilles.

Ils n’ont pas les mêmes valeurs que vous, ils n’ont pas les mêmes notions que vous.

Mais putain, pourquoi persistez-vous à les traiter comme de la merde !

Voilà ce qu’il faut comprendre. Ils n’ont pas besoin de tout votre luxe, ils n’ont pas besoin de vivre comme vous, les gens demandent à vivre heureux et simplement, ces gens-là sont des travailleurs, ce sont des gens qui bossent.

 

Mais pourquoi leur ôtez-vous même le droit d’espérer sur leur propre vie ?

Vous mettez le doute sur leur propre espérance de vie, eux à qui vous ne laissez qu’un abominable nuage noir en leur disant qu’il n’y a rien de toxique.

Arrêtez de vous foutre de leur gueule !

Ayez au moins UN PEU DE RESPECT HUMAIN !

Laissez-nous vivre en paix avec respect et dignité. Bordel, mais quand est-ce que vous allez comprendre cela !

Il vous faut quoi ? Un nouveau 1789 ?

Ânkh

 

Mots clés : lecanardeur, le canardeur, journal, investigation, investigations, Rouen, enquêtes, Lubrizol, Seveso, nuage, toxique, politiques, risques, Rubis, Terminal,

Ras le bol ! ​Il vous faut quoi ? Un nouveau 1789 ?

 

rouen Lubrizol mépris

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire