Réalité-fiction

  • Berlimpinpin en tête au premier tour ?

    Berlimpinpin

    Berlimpin et son fidèle corbeau de tempète

     

    Pan pan le lapin blanc le disait souvent : Faites gaffe à Berlimpinpin, c'est un surfeur d'étoiles ! Jamais Panpan ne pensait que ses prévisions verraient le jour à une époque où les souillons n'existent plus ! Le troubadour vert a le vent en poupe depuis l'apparition du nuage de suie noirâtre sur Rouen propice à booster, entre autre,  une nouvelle vie politique pour celui qui, en juin 2019, avait décidé de ranger ses crampons. Bien que moulés et en platique, iceux restaient incisifs. Le ténébreux écologiste avait décidé de prioriser sa vie personnelle à la politique. Au final, c'est une nouvelle mission d'acrobatie qui s'annonce !

    Lubrizol a redonné une seconde jeunesse au barde vert

    Avec les interviews à répétition sur les chaines poubelles de la TNT et non recyclables, mais nationales, l'adjoint voyait son taux de testerone politique remonter à donf ! Fidèle à son écharpe, il fit le tour des rédactions nationales et locales. Du coup, les intentions de vote sont montées en flèche.

    37 % !

    Et voilà-t-y pas qu'un sondage arrivant comme ça, place Berlimpinpin en tête des intentions de vote. Le problème sera de faire oublier aux rouennais ses 12 ans de soutien socialiste ! Il va falloir mentir ! Pour l'aider il a ses bras droits Stéphane Martovitchov et Syril Morovof les deux ustensiles recyclés depuis la fin du régime soviétique que Berlimpinpin utilise pour changer l'histoire. L'argumentaire est prêt. Nous avons récupérés les deux principales  affirmations qui seront en poupe dans les documents politiques des verts rouennais :

    - " Nous n'avons jamais soutenu vraiment les socialistes, mais pour changer les choses, il fallait agir de l'interieur ! " Argument préféré des deux nomades

    - " Les socialistes nous ont empéchés de travailler. Malgré tout, nous avons pu réaliser plusieurs choses concrètes : Les cantines scolaires bio, les cantines scolaires bio et.....le plus important de nos 12 années de mandat: Les cantines scolaires bio ! Sans oublier une ronde autour d'un arbre !

    Bérlimpinpin n'a plus qu'a inventer une potion magique qui créera un écran de fumée verte devant un bilan plus que maigrichon. Et ce n'est pas la politique sur l'économie sociale et solidaire du général Martovitchov qui changera les choses.

    Mais comme les électeurs votent parfois pour quelqu'un sans savoir pourquoi, Bérégovoy a toute ses chances de devenir maire ! Est-ce une chance pour Rouen ? Certes, ce ne sera pas le pire qui puisse arriver à la ville car Berlimpinpin est un homme sympa et ouvert d'esprit. Rouen aura enfin son festival Hellfest !

    F.Q

     

  • Municipales 2020 à Rouen. "Monsieur piou-piou en rase-motte

    Le chat

    Berlimpinpin mangera-t-il Piou-piou ?

    Décidément, Nicolas Mayer-Rossignol vit un démarrage de campagne compliqué. Celui qui ne connait pas Rouen et qui brigue le poste de maire, piétine à se démarquer de l'étiquette " P.S". Le conseiller municipal fantôme d'un mandat sans aucun relief ( Rien à voir avec Yvon Robert qui au temps de sa position d'opposant à Albertini montrait à chaque rendez-vous municipal son intérêt pour la ville par des interventions de qualité et des analyses dignes d'un premier magistrat ) et dont on retiendra qu'un piètre discours concernant Lubrizol, n'arrive pas à créer de l'intérêt à sa campagne. Pire, plus ça dure et moins ça marche !

    La mayonnaise de la "fierté rouennaise" ne prend pas. Ceux qui le voyaient sans aucun problème à la place de Robert, reviennent peu à peu sur leurs positions. Lubrizol est passé par là. Discours inaudible," placidité" avancée, imberbe en parole, manque de tonicité, "piou-piou" s'enlise dans une énergie négative. Bientôt, le chat va en faire qu'une bouchée ! L'insolence intellectuelle de ses soutiens est telle qu'on ne voit que les militants assidus du P.S sur les marchés...Pas étonnant que "piou-piou" ne réussisse pas à se détacher de cette étiquette politique qu'il ne cesse de vouloir tenter d'effacer.

    Il ne reste qu'à souhaiter au chat qui le mangera sur sa gauche d'espérer que le report des voix du second tour, se fasse avec intelligence du côté des socialistes rouennais et de pas nous refaire une 1989 !!!

    F.Q