Réflexion

  • Brexit ? Un complot anglo-saxon

    Le 11 septembre 2019

    Brexit ? Or not Brexit ?

    (Un complot anglo-saxon?)

    Alors que le monde revoit les images du 11 septembre 2001 (vous rappelez-vous où vous étiez à ce moment précis ?),

    le grand blond (je n’ai pas vu ses chaussures…) qui braille de l’autre côté de la Manche vient de prendre une nouvelle taule !

    Même la justice écossaise refuse de le laisser museler le Parlement pour effectuer son « Brexit dur No deal ! » Et a déclaré illégale la suspension du Parlement !

     

    Ça canarde dans tous les sens chez les Anglais !

    BJ va faire appel contre cette décision de justice de l’Écosse !

     

    Franchement, ils commencent à nous « les brixer menu menu... » !

    Ça fait plus de trois ans que les « brixishs » qui n’ont jamais eu qu’un demi-pied en Europe depuis leur adhésion, cherchent à se barrer. Entre les interminables négociations techniques d’une Thérésa May et les diatribes jusqu’au-boutistes d’un BJ, l’Europe commence à en avoir marre !

     

    Ça ressemble un peu à : « Je ne veux plus les côtés négatifs de l’Europe, je ne veux pas payer pour l’Europe, par contre, je veux en conserver tous les avantages… (tout ce qui nous avantage nous les Anglais...) ».

    Le pays se déchire au vu du monde entier dans un ubuesque vaudeville.

     

    Au-delà de ce psychodrame interminable, interrogeons-nous sur le fonctionnement de la démocratie anglaise… Cette démocratie gouvernée par une Reine ! (Serait-elle devenue la Reine des abeilles ?).

     

    On assiste à une incroyable joute démocratique entre un gouvernement non élu qui cherche à museler un parlement qui lui est hostile, afin d’essayer d’appliquer une décision historique (le brexit exigé par les « brixishs » lors d’un référendum national) dont personne ne veut qu’elle soit prise en l’état !

    Et que dire de l’Irlande, cette île coupée en deux ? Et de la volonté des Écossais de rester dans l’Europe ?

    Cette terrible histoire nous montre les limites d’un système politique face à l’intransigeance autoritaire d’un premier ministre et face à une profonde demande de changements de la part de la société.

     

    Je vous laisse imaginer la situation en France. Le gouvernement français aussi doit faire face à une profonde demande sociétale.

     

    Faire face à cette profonde demande sociétale, à ces nouveaux défis (écologiques, technologiques, démographiques, économiques), voilà le véritable enjeu qui se dissimule derrière cette crise du brexit, et qui concerne toute l’Europe, et qui met à mal les pouvoirs en place.

     

     

     

    Brexit, Or not Brexit ? La véritable question n’est pas là. Nous n’avons rien compris. Les Anglais partiront. Et vous savez pourquoi ?

     

    Parce que l’Angleterre a été vendue en secret aux États-Unis !!!

    Comme le grand blond de l’autre côté de l’Atlantique n’a pas pu racheter le Groenland, il jette son dévolu sur cette petite île fragile pleine de gens contradictoires !

    (Complot ? Vous avez dit Complot ?)

     

    Lecanardeur.com

    Ânkh

     

     

    Mots clés : Brexit, justice, Écosse, Irlande, démocratie, société,

    Le canardeur, journal, satirique, complot.

  • Les indemnités d'élus : L'hommage du vice à la vertu ?

     

    Balance

    De Rugy git aujourd'hui dans une sorte de merdasse médiatique pour " atteinte à la morale publique " .  l'"homard-melade" dans laquelle il s'est foutu tout seul, lui servira comme experience et vous pouvez être convaincus que quelqu'un au gouvernement ou à l'assemblée planche déjà sur une loi-concept rendant légal et moral l'utilisation de victuailles de luxe par les parlementaires et les sénateurs aux frais du contribuable. Mais....pardon ! (c'est le mot à la mode en ce moment sur les plateaux -poubelles-télé), oui pardon ! En quoi ce qu'a fait de Rugy est plus amoral que le fait , par exemple, d'avoir tout "gratos" dans certaines prestations annexes dans les parlements français ou à l'Elysée alors que vue les traitements financiers, les parlementaires peuvent aisément se payer un coiffeur, un repas et pire...une chambre d'hôtel. Peu de gens le savent mais la questure de l'assemblée nationale gère un cheptel de " chambres de la république " gratuites pour les usagés mais payées par nos impôts et qui hébergent des personnalités qui ont largement les moyens de se payer le Ritz ! Parfois il y a des exceptions mais c'est rare ! 

    Les gens aiment le luxe ! Faut-il les maudire pour cela ? Le luxe ? pourquoi pas mais pas tant "qu'en même temps" la répartition des richesses reste inégale ! Mais, cela est une autre histoire... L'humain est vaniteux et ce,  malgré ses valeurs morales ! de Rugy n'échappe pas à cette définition. Alors, qu' a-t-il fait de répréhensible ? 

    IL A UTILISÉ L'ARGENT DE SES INDEMNITÉS POUR RÉGLER SA COTISATION A EELV. Ok c'est considéré comme illégal?  Mais alors pardon ! (sic) : Se faire épingler pour cela, c'est une preuve de connerie exemplaire. L'ancien second-ministre du gouvernement serait-il un crétin ? La réponse est bien évidemment OUI !

    Les parlementaires se sont protégés depuis la mise au banc pubilic de certains de leurs collègues ! 

    Je ne vais pas vous citer l'ensemble des lois votées par eux-mêmes et qui leurs permettent de dormir sur leurs 3 oreilles. Ce serait fastidieux ! D'ailleurs vous vous en foutez à partir du moment où le député ou le parlementaire vous trouve un boulot ou tout autre avantage, vous seriez prêts à lui pardonner ses écarts. Mais de Rugy, lui, cumule tout : Il est antipathique, mysogine, pas écolo pour un euro et opportuniste à foison. Il y en a dans le cheptel qui passent pour des gougnafiers de première ! de Rugy et jean-Vincent Placé sont deux exemples probant. Ah oui, il sont amis et font partie du même mouvement : l'U.D.E,  le faux - parti créé par ces deux rigolos pour dissimuler leur oppostunisme-mange-merde ! 

    Et même si de Rugy mérite cette volée de bois vert, qu'en est-il des autres ? 

    Peut-on être juridiquement un saint et amoral en même temps ? OUI ! 

    Prenons un exemple: Les indemnités d'élus qui  exhonèrent d'impôt  certains parlementaires. Saviez-vous que beaucoup d'entre eux rechignent à utiliser ce droit qui consiste à déclarer les sommes obtenues reversées en grande partie (voire totalement  pour certains) au sein des partis politiques ? Et pourquoi ils le font alors ? Bah pour une simple raison : Cette déclaration est obligatoire ! Sinon le fisc vous épingle . Loi votée par qui ? Bah par le parlement bien évidemment. Pour la transparence ? Oui et Non  ! 

    D'abord pour calmer le jeu d'une époque où tout est passé au crible par les médias. Mais aussi pour avantager les parlementaires qui voulaient, eux, que ces indemnités reversées soient déductibles . Et ils étaient bien plus nombreux que ceux qui ne voulaient pas ! Donc et conclusion : C'est un peu comme dans dans les gangs ! Respecte les règles qu'on t'impose ! 

    Mais alors, grand maître, ce sont tout de même des saints nos parlementaires puisqu'ils reversent tout aux partis ? 

    Bah non, jeune padawan car il ya ce qu'on appelle le retour sur investissement parbleu ! Je t'explique. Le pognon que tu reverses aux partis, bah tu le récupères en nature : Frais de représentation, frais de déplacement, frais de " ce que tu veux"  ! Et oui, elle est là l'astuce. En l'espace de 20 ans, vous ne pouvez pas imaginer l'augmentation incroyable des factures de costars, de resto de déplacement réglés par un parti politique. Bon, pour les costumes, ils font attention tout de même depuis 2017 et un certain Fillon (même si l'histoire est différente ! ). 

    Et comme par un hasard " strombolico-politique" la somme passée en factures tend vers l'indemnité reversée. Mais faut pas faire ca tous les mois, ça se verrait de trop. Peu importe, il y a d'autres façons de récompenser "légalement" le gentil donateur qui non seulement récupère son investissement, mais baisse, du coup, son budget personnel de fonctionnement, ce qui équilibre la perte dûe au reversement des indemnités, mais qui lui permet de defiscaliser et de devenir NON-IMPOSABLE !  Elle n'est pas belle la vie ?

    Alors, vous pouvez dire ce que vous voulez "soutiens" de ce système que j'appelle " petit arrangement entre amis " mais si de Rugy est épinglé et mis en patûre à la vindicte populaire (ce qui est juste ! ), faisons - le auprès de tous car ils sont plus de 70 % de parlemenaires à fonctionner " légalement" en toute impunité donc mais moralement en mode "pervers".

    Et c'est en cela , ma poupoune, que je "twittais" récement sur de Rugy ..... tu comprends mieux maintenant l'idée ? 

    Frédéric Quillet