Au Déli Cat, c'est câlins, territoire et pâtisserie maison !

 

Delicat

Le Déli-Cat ! 

La bar à chats, ça te parle ? Mais oui le truc où tu rentres pour boire un café et tu ressors couvert de poils ! Mais bien sur que tu connais ! C'est dans l'air du temps. Aujourd'hui t'as des bars à tin, des bars à livres, Des bars à choix. Il y a même des cafés perdus et bientôt des claques qui se perdront !  Tout se décline dans ces trucs-là. A Rouen, nous avons même 2 bars à chats. Du côté du quartier "est" de la ville, le café Moustache. T'ouvres la porte et paf tu tombes dans un silence de mort avec une clientèle statique aux sourires de cire entrain de caresser dans toute la splendeur de la "sur- bienveillante" .....des chats ! Donc, le Café Moustache tu oublies, tu le rayes même de ta mémoire à Shadok. Par contre pour le deuxième bar à chats, on n'y miaule pas dans la même litière !

Pour y aller ! 

Delicats  

Il est situé rue Cauchoise au 70. Tu trouveras facilement c'est à deux pas du 5 ieme appartement de Valérie Fourneyron. Tu sors de chez Valoche ! Tu descends vers la seine, tu tournes à gauche... A GAUCHE ! Et là tu reviens sur tes pas car c'était à droite qu'il fallait tourner ! Tu longes le feeling, le dernier bar à bouchon de la ville, tu traverses la rue " machin-tenelle" et paf, quelques centaines de metres plus loin, tu tombes sur la rue Cauchoise et de là tu tournes à gauche, tu descends un peu et tu stoppes devant le  73, tu te retournes et zou : Tu es devant le Déli Cat ! C'est simple hein ? Sinon, si tu pars de Strasbourg, c'est plus compliqué. Faut un passeport en règle pour entrer en France et après t'as le GPS dans lequelle tu rentres  l'adresse de Valérie Fourneyron et arrivé devant chez elle, tu suis nos instructions ! 

 

Le chat et l'humain à leurs places !

Revenons à nos chats ... Au Déli Cat, disions-nous, l'ambiance est à l'opposé de l'autre bar à chat que tu dois déjà avoir oublié ! Quand tu rentres, déjà tu peux tomber sur un chat étendu sur le sol entrain de vivre sa vie de félin domestico-autonome. Personne pour le faire chier à le caresser le sourire niais. Non non ! Ici, humains et chats sont normaux. Le Déli Cat est un endroit ravissant présentant un interieur "Vieux Rouen" authentique à l'image de la façade du bâtiment. Magnifique petit espace de caractère dans une rue au pédigré raçé ! C'est un salon bien décoré avec des tables, des chaises et un canapé. Le "truc" normal et sain. On y partage de délicieuses consommations fraîches et des pâtisseries exquises. On s'y sent comme dans un salon de thé avec une ambiance qui n'est pas sans rappeler les cafés améliorés que tu prends chez ta tante le dimanche après-midi avec le chat qui se ballade autour de toi. C'est celà le Déli-Cat  MAIS PAS QUE ! 

Ambiance zen !

On a compris, chacun est à sa place et les poils seront bien gardés. Seulement si nous y trouvons des chats et une enseigne "felinesque" c'est bien pour quelque chose d'autre ! Alors quoi que diantre ?  Derrière tout celà, il y a Anne. Créatrice de ce lieu, elle y a mis toute son âme. Son énergie se connecte à toutes les tables. On sent tout de suite le projet abouti, réalisé, sorti de sa propre terre car justement, tout le monde s'y sent bien. Alors, bien évidement il doit y avoir aussi des moments moins cool. On ne va pas vous raconter la messe non plus, mais c'est la quiétude qui y domine. C'est indéniable. D'ailleurs pendant le temps passé la bas, j'ai même oublié que j'étais un gros con avec une dents de devant de cassée ! C'est vous dire de l'exploit ! 

L'idée de créer un bar à chats pour Anne, date depuis que le concept s'est fait connaître à Paris. Ce fut le coup de foudre. La vie de Anne ne peut s'imaginer sans un chat à ses côtés. Tant qu'elle devait faire face à des charges financières élevées, elle restait sagement plantée dans son habit de cadre-com dans une boite d'assurance ! Puis, le déclic  2018 ! Notre patronne du Déli Cat restera évasive quant-à son départ de son boulot . Peu importe d'ailleurs, on s'en balance les babines d'en connaître les raisons ! Ici c'est le Canardeur,  pas le Paris-Normandie ! Donc, elle se casse de sa boite, et c'est la grande décision : Anne se lance dans la création d'entreprise ! Vaste challenge ! La CCI (Chambre de Commerces et d'Industrie) et le Département la soutiennent  et au final, après un temps de conception, viendra celui de la concrétisation ! 

Le 70 rue Cauchoise à l'arrache ! 

C'est en 2018 que tout commence. Tout ? D'abord le début : Louer le local. Résidente à proximité, Anne scrute, surveille, se tient prète à bondir pour s'emparer de sa proie. Simple pour une ancienne cadre en communication ? Baliverne ! " Ici (Rouen), si vous voulez convaincre un propiétaire, il faut de sacrés arguments, un buisines-plan parfait ...." Bref, Il faut être sans faille ! Ah si tous les propritaires rouennais pouvaient en faire autant que leur locataires....autre histoire, autre article. En plus, cerise sur la difficulté : La personne qui a lorgné sur le même local a également un  projet de Bar à chats ! Situation de classe. projet contre projet ..... Anne l'emporte ! Elle explique son succès par son éthique. Elle avait faim de ce projet. C'était tellement en elle. Les trippes ont fait le boulot et après...la victoire, le ronronnement. Nous n'évoquons pas le temps de la mise en place. On ne peut pas parler de tout ! Fallait aussi que je remplisse ma demande d'adoption d'un chat ..(hé oui j'ai craqué) et Anne avait aussi des clients à satisfaire. Le temps passe et il faut rentrer dans le vif du sujet.

Les chats du Déli-Cat ! 

Delicat2

Les chats qui vous accompagnent au moment de déguster une boisson, son placés par l'association " Le monde de Guts" .  Olivier Langot son président et toute son équipe de bénévoles aident, nourissent et soignent les chats errants de la ville de Canteleu ainsi que des communes aux alentours. Ils recueillent également les chats qui ont perdus leurs compagnons humains (décès, abandon...) . Ils ont créés un réseau de familles d'accueil qui, en attendant une adoption, permettent aux félins d'être à l'abri des rues.

Anne de par son café Déli-Cat est membre de ce réseau. " Les chats ? il sont chez eux. Tout est aménagé pour cela". Elle peut accueillir au maximum 9 chats. Et voici que depuis un peu plus d'un an, des félins "accidentés de la vie" retrouvent une seconde maison. Les consommateurs du Déli-Cat peuvent engager une demande d'adoption si un coup de coeur se déclenchait. Pour cela, il faut procéder à 3 étapes 

1/ Remplir sur place une demande d'adoption officielle auprès de l'association " Le monde de Gutz "

2/ Accepter la visite de son lieu de vie par un membre de l'association

3/ Régler les frais habituels liés aux vaccins et autres formalités  (entre 100 et 140 €) 

Et voilà ....ton nouveau colocataire peut partager ta vie. Et tout cela grace au Déli-Cat  et les autres familles d'accueil. 

Anne la passionnée 

la patronne de ce bar à chats adore ses petits amis d'un moment. Elle me confie que c'est toujours un moment difficile lorsqu'il s'agit de se séparer d'un des chats. Vie de passion et femme de caractère, elle ne laisse rien au hasard dans la gestion de son activité. C'est aussi l'opprtunité  de créer d'autre liens entre des gens qui ne se seraient jamais rencontré. Ce sera d'alleurs l'occasion d'un autre article car nous n'en n'avons pas terminé avec le Déli Cat !

Frédéric Quillet

 

Delicaat3

 

 
  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire